La Famille Addams

La Famille Addams









Pourquoi voir La Famille Addams ?

Un classique du cinéma tout simplement.

La famille Addams, une famille qui vit paisiblement dans son manoir au milieu de nul part avec ses deux enfants qui essayent de se zigouiller, le serviteur que l'on prendrait pour la créature de Frankenstein et les parents totalement barrés, une famille macabre mais tellement accueillante.

La Famille Addams est adaptée au cinéma à partir d'une série télévisée des années 60 de David Levy d’après les personnages imaginés par Charles Addams dans les années 40.

Après la sortie de Beetlejuice d'un certain Tim Burton en 1988, l'humour macabre devient à la mode et la Paramount ne tarde pas à s'engouffrer dans la brèche.

C'est Barry Sonnenfeld qui s'attaque à l'adaptation cinématographique de la série de 64, avec son tout premier long métrage il est révélé au grand public et lance sa carrière à Hollywood, son deuxième film sera la suite des aventures de la famille Addams avec Les Valeurs de la famille Addams.

La Famille Addams est un succès mondial à sa sorti en salle, il rapporte plus de 192 millions de dollars et se hisse à la 7ème place du box-office US de l'année 1991.

La Famille Addams est un film complètement déjanté, tout comme cette famille.

Un casting parfait, des comédiens en grande forme, l'humour noir est délicieux à souhait.

La Famille est composé de Gomez Addams le patriarche, interprété par Raoul Julia, méconnu du grand public et pourtant talentueux, Morticia Addams la mère de famille interprétée par Angelica Huston gothique à souhait et l'oncle Fétide divinement interprété par le déjanté Christopher Lloyd.

Les enfants Addams ne sont pas en reste, Mercredi est incarnée par Christina Ricci, elle fait ses débuts sur grand écran en 1990 dans Les Deux Sirènes aux côtés de Cher, Michael Schoeffling, Bob Hoskins et Winona Ryder, alors qu'elle est âgée d'à peine 12 ans, Christina Ricci apporte une présence étrange et singulière, ses répliques résonnent à merveille dans cette demeure lugubre, Jimmy Workman incarne quant à lui Pugsley, le frère de Mercredi, il est l'acolyte de sa sœur dans ses jeux mortels.


Les décors gothiques dans lesquels évolue la famille sont tout simplement géniaux, un cimetière familial toujours embrumé, une maison que l'on dirait hantée, des passages secrets, tous ces éléments viennent renforcés l'ambiance gothique à souhait, on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Un film rentré dans la légende et qui reste indémodable, un petit bijou d'humour noir monstrueusement culte.



Attention on peut mourir de rire  



Synopsis :



Alors que la famille Addams vit tranquillement dans son manoir, Tully Alford et Abigail Craven décident de faire main basse sur leur fortune.

Pour ça, ils envoient chez les Addams le fils adoptif d'Abigail, Gordon Craven, en le faisant passer pour l'oncle Fétide, disparu vingt-cinq ans plus tôt et devenu amnésique.

Mais au fur et à mesure que les jours passent, Gordon alias Fétide s'attache de plus en plus à la famille, négligeant ainsi sa mission prioritaire.




Anecdotes :


Pour ceux qui aimeraient (re)voir ce film , il n'existe à ce jour malheureusement aucune édition française du film en DVD, mais on peut voir la suite des aventures de La Famille Addams en DVD.

Rectification 31 octobre 2013

Le film est enfin sorti en DVD et Blu-Ray le 2 octobre 2013.


Le réalisateur Barry Sonnenfeld fait une apparition dans le film, il est le passager du train électrique de Gomez.


En 1993, Raul Julia apprend qu'il est atteint d'un cancer de l'estomac, il décède le 24 octobre 1994 à l'âge de 54 ans.




Pour un budget de 38 000 000 $, le film en rapporta environ 192 000 000 $.



Certains noms de personnages ont été changés dans la version française, Fester devient Fétide, Lurch devient Max et Wednesday a été traduit fidèlement en Mercredi.





Affiches






Pour (re) voir cette famille en haute définition








"Bienvenue chers hôtes, 

Des entrailles ?"


Morticia






Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich