Le Vendredi c'est Classique


Critiques



Pourquoi voir Boulevard du Crépuscule ?


Un classique du cinéma Hollywoodien, réalisé et co-écrit par Billy Wilder, sorti sur les écrans en 1950, ce film mêle drame et humour noir.
Un casting de légende, William Holden, Gloria Swanson,           Erich Von Stroheim, Cecil B. DeMille et Buster Keaton.
Des dialogues soignés, la photo est sublime.
L'un des rares films à nous montrer l'envers du décor ou la gloire peut conduire à la folie.

Boulevard du Crépuscule n'est pas juste un film,                              un chef d'oeuvre




Synopsis : 



Norma Desmond, grande actrice du muet, vit recluse dans sa luxueuse villa de Berverly Hills en compagnie de Max von Meyerling, son majordome qui fut aussi son metteur en scène et mari. Joe Gillis, un scénariste sans le sou, pénètre par hasard dans la propriété et Norma lui propose de travailler au scénario du film qui marquera son retour à l'écran, Salomé. Joe accepte, s'installe chez elle, à la fois fasciné et effrayé par ses extravagances et son délire, et devient bientôt son amant. Quand son délire se transforme en paranoïa et qu'elle débarque au milieu des studios Paramount pour convaincre Cecil B. DeMille de tourner à nouveau avec elle, Gillis commence à prendre ses distances.




Anecdotes :


Billy Wilder est un inconditionnel d'Erich Von Stroheim, clamant sur le plateau qu'il avait dix ans d'avance, ce à quoi Von Stroheim répondait que c'était plutôt vingt ans. Un extrait de Queen Kelly que Von Stroheim réalisa et laissa inachevé en 1928, est montré dans le film et met en scène la comédienne de Boulevard du crépuscule : Gloria Swanson.


Par peur de la réaction du monde hollywoodien devant un film dépeignant ses travers, Boulevard du Crépuscule fut appelé 
"A can of beans" ("Une boite de haricots") pendant tout son tournage.








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque