Les Nerfs à Vif

Les Nerfs à Vif









Pourquoi voir Les Nerfs à Vif ?


Remake du film de 1961 avec Robert Mitchum et Gregory Peck, cette version avec Robet De Niro et Martin Scorsese à la réalisation nous offre un triller psychologique avec sont atmosphère angoissante, la musique et De Niro y sont pour beaucoup.

Robert de Niro était depuis toujours fasciné par le personnage de Cady, c'est lui qui a convaincu Martin Scorsese de réaliser le remake.

Scorsese n'était pas vraiment intéressé par cette œuvre beaucoup trop étrangère à son univers, mais son acteur fétiche a su le convaincre.

L'interprétation de Robert De Niro est tout simplement incroyable, il arrive à se transformer en être d'une cruauté incroyable avec une haine sans limite.

Un homme en quête de vengeance qui sera prés à tous pour arriver à ses fins.

Outre Robert De Niro, Scorsese s’entoure d’un casting composé de Nick Nolte, Jessica Lange, Juliette Lewis, Joe Don Baker, Robert Mitchum et Gregory Peck.

Question scénario Martin Scoresese nous signe ici un thriller dirigée de main de maître, même si Les Nerfs à Vifs est loin de se placer parmi les plus grands chefs d’œuvres du réalisateur, c'est loin d’être un banal remake.

Evidemment le film de Scorsese reprend les grandes lignes du film original mais avec une touche qui vient démystifier le film de 1961.

Contrairement au film original Scorsese dresse le portrait d'une famille beaucoup moins reluisante, une cassure qui a pour objectif de briser les mythes de la société américaine, comme ici la famille.

En général les remakes ne sont pas à la hauteur de leurs prédécesseurs, mais ici Scoresese a su tirer le meilleur de cette oeuvre particulière.




Un triller angoissant à l’atmosphère pesante et brillamment interprété 




Synopsis :


Après quatorze années passées en prison pour viol, Max Cady sort enfin, bien décidé à se venger de Sam Bowden, l'avocat qui l'avait défendu et qui a fait disparaître un rapport du dossier d'instruction, avec comme motivation son intime conviction de détenir la vérité et le caractère indéfendable du meurtre.

Cady, qui se défend seul en appel après avoir appris à lire et à écrire en prison, constate que ce rapport a disparu, excluant toutes circonstances atténuantes et l'empêchant d'obtenir une réduction de peine. En outre, sa femme le quitte. Il ne cesse alors de persécuter son ancien avocat et la famille de ce dernier.





Anecdotes :


Robert Mitchum, Martin Balsam et Gregory Peck font une apparition dans le film, en effet ces trois acteurs on joués dans la version originale de 1962.


Robert de Niro voulait faire une surprise à Martin Scorsese en lui dévoilent ses tatouages car c'est De Niro qui en avait eu l'idée. 

Quand il arriva sur le plateau Martin Scorsese lui dit que son corps avait l'air d'une grille de mots croisés, Robert De Niro ne lui adressa plus la parole pendant trois jours vexé de la réflexion de Scorsese





Robert de Niro a fait de nombreuses recherches pour préparer son rôle, il a notamment rencontré des prisonniers et des psychanalystes.











Affiches









Pour (re) voir ce remake de Scorsese en haute définition





Je suis à l'image de Dieu et Dieu est à mon image. 
Je suis aussi grand que Dieu et Dieu est aussi petit que moi. 
Il ne peut être au dessus de moi ni moi au dessous de lui.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque