Outrage

Outrage











Pourquoi voir Outrage ?

Un retour au film de yakuza pour Kitano.

Excellent film sur les yakuzas, réaliste, un rythme peut être un peu lent, mais Kitano atteint ici une cruauté et une imagination stupéfiantes.

Kitano est absolument charismatique comme toujours.

Il est vrai que l'univers de Takeshi Kitano est particulier, mais ce film nous montre l'honneur et le respect de l'ancienne génération des yakuzas.

La nouvelle bafoue les traditions, un monde où la fidélité n'est plus, et laisse place à la manipulation et à la traîtrise.

Kitano filme la fin d'une époque et la disparition des traditions.

Avec Outrage il est question de l’évolution des yakuzas, leurs entré dans le modernisme, et de l’abandon des traditions ancestrales, un monde ou l’argent a remplacé le respect.

En effet, en général Kitano traite les yakuzas comme des hommes d’honneur suivant un code éthique irréprochable, ici c'est tout le contraire, trahisons et complot sont de la partie.

C’est avec ça que Kitano parvient à surprendre.

Son film décortique le mode de fonctionnement des yakuzas qui suivent des règles strictes, un code d’honneur, et des valeurs.

Comme dans n’importe quelle "business" chacun désire s’agrandir, mais ici pas question d'agir sans l’autorisation du chef de clan, quand à la police, elle est payée pour fermer les yeux.

Kitano place la violence au centre de son film, une violence qui monte en puissance au fils de cette oeuvre, et contraste avec la sérénité de cet univers.

Outrage est un grand film de yakuzas, violent et machiavélique, un grand Kitano au sommet de son art.



Très grand film sur la complexité de l’univers des Yakuzas




Synopsis :


Dans une lutte impitoyable pour le pouvoir, plusieurs clans yakuza se disputent la bienveillance du Parrain.

Les caïds montent dans l'organisation à coups de complots et de fausses allégeances.

Otomo, yakuza de longue date, a vu évoluer ses pairs, des tatouages élaborés et des phalanges sectionnées, ils sont passés à la haute finance.

Leur combat pour arriver au sommet, ou du moins pour survivre, est sans fin dans un monde corrompu où règnent trahison et vengeance.

Un monde où les héros n'existent pas.





Anecdotes :




Outrage est la quinzième réalisation de Takeshi Kitano, nouveau film sur les yakuzas. Le dernier était Aniki, mon frère.



Le film a fait l'objet d'une suite intitulée Outrage : Beyond




Il a été sélectionné en compétition officielle pour le Festival de Cannes 2010.







Affiches








Pour (re) voir ce grand film de yakuza en haute définition




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich