The Place Beyond The Pines














Synopsis : 

Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir


Sortie : 20 Mars 2013




Anecdotes :


Une grande partie du film a été tournée en décors réels à Schenectady dans l'état de New York. Le titre vient du nom mohawk (iroquois) de cette ville ; en effet, "Schenectady" signifie "beyond the pine plains" : l’endroit qui se trouve au-delà des pins.




Dane DeHaan, qui campe le fils de Ryan Gosling, est un jeune espoir à suivre. Révélé grâce à Chronicle, le comédien a officié ensuite dans Des hommes sans loi avant d'être engagé sur The Place Beyond the Pines.




Derek Cianfrance a particulièrement tenu à tourner dans des décors réels afin d'obtenir une authenticité maximale :"Nous avons tourné dans de vrais endroits : un poste de police en fonctionnement avec de vrais officiers de la police de Schenectady, un véritable hôpital avec de vraies infirmières et de vrais patients dans la chambre voisine, une fête foraine avec 500 figurants du coin sur lesquels nous comptions pour ne pas regarder la caméra, de vraies banques avec de vrais guichetiers et de vrais directeurs qui s’étaient déjà fait braquer, et un vrai lycée avec de vrais élèves", explique le cinéaste.





Derek Cianfrance a particulièrement tenu à tourner dans des décors réels afin d'obtenir une authenticité maximale :"Nous avons tourné dans de vrais endroits : un poste de police en fonctionnement avec de vrais officiers de la police de Schenectady, un véritable hôpital avec de vraies infirmières et de vrais patients dans la chambre voisine, une fête foraine avec 500 figurants du coin sur lesquels nous comptions pour ne pas regarder la caméra, de vraies banques avec de vrais guichetiers et de vrais directeurs qui s’étaient déjà fait braquer, et un vrai lycée avec de vrais élèves", explique le cinéaste.




Derek Cianfrance a une fascination pour les histoires de famille ; dans son premier film, Brother Tied, il était question de deux frères, Blue Valentine explorait l'histoire tumultueuse d'un couple marié et The Place Beyond the Pinesparle d'une relation père/fils.




Dans le film, Ryan Gosling campe un père de famille contraint de braquer des banques pour subvenir aux besoins de son fils. Avec ce rôle, Derek Cianfrance offre l'occasion au comédien de réaliser un de ses fantasmes avoués, braquer une banque et s'enfuir à moto. L'acteur a révélé cet étrange lubie au cinéaste lors de leur collaboration sur Blue Valentine.




L'idée de The Place Beyond the Pines germait depuis longtemps dans la tête de Derek Cianfrance ; celle-ci a fini par prendre forme et se concrétiser lorsque le metteur en scène est devenu père pour la deuxième fois en 2007 :"Je me demandais quel genre de figure paternelle j’étais, et ce que j’allais transmettre à cet enfant. Et puis je me suis mis à penser à cette flamme qui m’anime depuis aussi longtemps que je m’en souvienne. Elle m’a aidé à réaliser beaucoup de choses dans la vie. Mais parfois, c’est également une force destructrice et à l’origine de souffrances", révèle le réalisateur.



La sublime bombe latine Eva Mendes est venue passer l'audition pour le film sans maquillage : "Elle était toujours aussi belle bien sûr, mais faisait de son mieux pour ne pas l’être. Cela m’a beaucoup touché", relate Derek Cianfrance.




The Place Beyond the Pines jongle entre deux époques, celle de Ryan Gosling et Bradley Cooper plus jeunes et celle, 15 ans plus tard, de leurs fils, incarnés respectivement par Dane DeHaan et Emory Cohen. Les deux jeunes hommes devant être antagoniques, Derek Cianfrance a tenu à les mettre en opposition afin de mieux souligner leurs contradictions, parfois en utilisant des méthodes simples mais efficaces : "Je leur ai demandé quel était leur acteur préféré, et cela s’est transformé en une énorme dispute parce qu’ils n’étaient pas d’accord : pour Dane c’étaitJ ames Dean ou Al Pacino, et pour Emory, Marlon Brando ou Robert De Niro. Une fois sur le tournage, j’ai laissé s’exprimer cette dynamique", explique le metteur en scène.



Bradley Cooper, Ray Liotta, Gabe Fazio et Luca Pierucci se sont immergés totalement dans leurs rôles de policiers et ont tenu à passer du temps avec les vraies forces de l'ordre de la ville de Schenectady, jusqu'à patrouiller avec eux et participer à leurs fêtes de famille.











Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque