Zapper : Alice au pays des merveilles


Zapper

Tous les soirs un film à voir



Mardi 5 Mars 2013













Pourquoi voir Alice au Pays des Merveilles ?


L'univers de Lewis Carol rencontre celui de Tim Burton.

Résultat réussit, le visuelle est absolument magnifique.
Johnny Deep est excellent en chapelier fou.

Les effets spéciaux sont au rendez vous dans ce film au budget colossal de 250 000 000 $.



Visuellement grandiose






Synopsis :



Alice, désormais âgée de 19 ans, retourne dans le monde fantastique qu'elle a découvert quand elle était enfant. Elle y retrouve ses amis le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire et, bien entendu, le Chapelier Fou. Alice s'embarque alors dans une aventure extraordinaire où elle accomplira son destin : mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge.






Anecdotes :



Dès la bande-annonce d'Alice au pays des merveilles, il est possible de remarquer que le Chapelier Fou (joué par Johnny Depp) a des yeux dissemblables, l'un étant dilaté, l'autre non. Sur le plan médical, une telle particularité est synonyme de sérieux troubles au cerveau.


Les prises de vues d’Alice au pays des merveilles n’ont duré que 40 jours, entre septembre et octobre 2008, avant de laisser place à la magie des effets spéciaux.




En faisant des recherches pour son personnage, Johnny Depp a découvert que les chapeliers du XIXème siècle souffraient d'empoisonnement au mercure : "L'expression "fou comme un chapelier" provient en fait des vrais chapeliers qui, pour fabriquer des hauts-de-forme en peau de castor, utilisaient une colle qui contenait une concentration élevée de mercure. Elle tâchait leurs mains et le mercure finissait par les rendre fous", raconte le comédien.





Avec Alice au pays des merveilles, Johnny Depp tourne pour la septième fois (et la quatrième d’affilée) avec Tim Burton, soit une fois qu’Helena Bonham Carter, qui en est ici à sa sixième collaboration avec son réalisateur de mari. Le film marque par ailleurs les retrouvailles de Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Alan Rickman et Timothy Spall, qui s’étaient donnés la réplique (en chanson) dans Sweeney Todd, le précédent film de Tim Burton.











Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich