Jurassic Park

Jurassic Park









Pourquoi voir Jurassic Park ?

Après avoir réalisé Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet, Steven Spielberg s'appréte à réaliser l'une des œuvres de sa vie, depuis son enfance Spielberg révait de tourner un film sur les dinosaures, avec la publication en 1990 du roman Jurassic Park de l'écrivain américain Michael Crichton, Spielberg a l'opportunité de réaliser son rêve.

Steven Spielberg signe ici un chef d'oeuvre qui a marqué des générations.

L'idée de Jurassic Park est résumé par un petit film d'animation inséré dans le film, il y a 150 000 000 d'années un moustique piqua un dinosaure, ce moustique se posa sur un arbre et se retrouva emprisonné dans un fragment d'ambre.

En 1993 extraire de l'ADN du sang de dinosaure semblait suffisamment crédible pour Spielberg pour adapter l'histoire de Crichton, Universal acheta les droits et Spielberg demanda à Michael Crichton et à David Koepp de lui écrire une histoire.

Le scénario est simple mais diablement efficace pour un divertissement comme Jurassic Park, John Hammond (Richard Attenborough), un millionnaire visionnaire, propriétaire d'une île située au large du Costa Rica qui se nomme Isla Nublar.

John Hammond a financé le clonage des dinosaures à partir des traces d'ADN qu'il a récupéré, son objectif est de créer un parc d'attraction démesuré à grand renfort des plus grands dinosaures et d'un cadre naturel gigantesque.

Avant d'ouvrir son parc il invite sur l’île deux paléontologues reconnus, Alan Grant (Sam Neil) et Ellie Sattler (Laura Dern) ainsi que le mathématicien Ian Malcolm (Jeff Goldblum), défenseur de la théorie du chaos pour visiter le parc et ainsi obtenir leur aval avant d'ouvrir les portes du parc aux touristes.

Evidemment la visite ne va pas être de tout repos.

A la suite d'un sabotage le film passe de la visite contemplatif à la survie pur et simple, des scènes de courses poursuites haletantes dirigées d'une main de maître par Spielberg comme à son habitude.

Un film sublime avec des effets spéciaux réussit pour l'époque, et un scénario maîtrisé du début à la fin.

Au niveau du casting on peut dire qu'il est complémentaire avec des acteurs comme Sam Neil, Jeff Goldblum, Richard Attenborough et Laura Dern, les enfants ne sot pas en reste avec Ariana Richards et Joseph Mazzello à noter également la présence de Samuel L. Jackson et deWayne Knight.

Les décors sont magnifique, une claque visuelle à chaque instant.

Steven Spielberg nous embarque dans une aventure extraordinaire ou les dinosaures sont dans leur élément.

Quand on passe les immenses portes du parc l’excitation est à son comble pour les spectateurs qui découvrent un monde unique et merveilleux.

Mais Steven Spielberg retarde autant que possible la première apparition des dinosaures, le célèbre T. rex apparaît seulement à la moitié du film.

En 1993 avec Jurassic Park, Steven Spielberg a innové et amélioré les capacités techniques du cinéma de l'époque.

Des dinosaures qui se déplacent avec autant de réalisme a marqué plus d’un spectateur.

Et que dire de la scène final qui est à la hauteur de ce chef d'oeuvre d’innovation.

Il faut dire que Steven Spilberg et ses techniciens se trouvait à l'aube d'une nouvelle ère du cinéma, une ère ou la technique a fait un pas de géant, mais Jurassic Park a également été le premier film a tout miser sur des personnages réalisés en images de synthèse.

C'est la société d'effets spéciaux de George Lucas, Industrial Light & Magic qui anima les dinosaures de Jurassic Park, plus de vingt ans après la sortie de Jurassic Park les effets spéciaux sont légion mais beaucoup plus prévisibles que ceux de Jurassic Park, trop d'effets spéciaux tue les effets spéciaux.

Jurassic Park est un film universel qui lança le phénomène de ce nouveau style d'effets spéciaux et qui ressuscita les gros dinosaures.



Un Chef d'oeuvre



Synopsis :


John Parker Hammond, le PDG de la puissante compagnie InGen, parvient à donner vie à des dinosaures grâce au clonage et décide de les utiliser dans le cadre d’un parc d'attractions qu’il compte ouvrir sur une île. 


Avant l'ouverture, il fait visiter le parc à un groupe d'experts pour obtenir leur aval. 

Pendant la visite, une tempête éclate et un informaticien corrompu par une entreprise rivale en profite pour couper les systèmes de sécurité afin de voler des embryons de dinosaures. 

En l'absence de tout système de sécurité pendant plusieurs heures les sauriens sont alors livrés à eux-mêmes.


Budget : 63 000 000 $






Anecdotes :



Jurassic Park a été récompensé de 3 Oscars, meilleur son, meilleur montage sonore et meilleurs effets visuels.



InGen, est un mot norvégien, signifiant personne.





Universal a acheté les droits du livre de Michael Crichton pour 2 millions de dollars.


Le rôle de John Hammond a été proposé à Sean Connery mais c'est Richard Attenborough qui a décroché le rôle.




L'attraction Jurassic Park : The Ride ouvre à Universal Studios Hollywood le 15 juin 1996 pour un coût de 110 millions de dollars.







Affiches 









Pour (re) voir les gros dino en haute définition et en 3D







"Mais encore une fois, comment êtes-vous sûrs que ce ne sont que des femelles ? 

Quelqu'un se promène dans le parc et soulève les jupes des dinosaures ?"

Ian Malcolm



"La vie trouve toujours un chemin."

Ian Malcolm


Dr. Ian Malcolm : Dieu crée les dinosaures. Dieu détruit les dinosaures. Dieu crée l'Homme. L'Homme détruit Dieu. L'Homme crée les dinosaures.

Dr. Ellie Sattler : Les dinosaures mangent l'Homme. La Femme hérite de la Terre.






Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque