Les Chiens De Paille

Les Chiens De Paille







Pourquoi voir Les Chiens De Paille ?

Les Chiens De Paille, un classique du cinéma qui nous plonge dans une violence psychologique sans pareille dans la campagne des Cornouailles isolée et inhospitalière.

C'est donc en 1971 que sort dans les salles Straw Dogs (Les Chiens De Paille) un film d'une violence traumatisante avec une star montante, j'ai nommé Dustin Hoffman.

Avant Les Chiens De Paille Sam Peckinpah était plus habitué aux westerns, mais en 1971 il nous livre un film qui marqua les esprits, un film d'une violence peu commune pour l'époque.

Le spectateur assiste impuissant à une monté en puissance de cette violence, ainsi qu'à la transformation de ce jeune mathématicien qui poussé dans ses derniers retranchements va tout faire pour survivre.

Hoffman est impressionnant dans ce rôle, il incarne à la perfection se professeur pacifiste qui se métamorphose tout au long du film.

Un rôle qui montre bien l'immense talent de Dustin Hoffman.

Pour l'accompagner la sublime Susan George qui interprète à la perfection un rôle pas si simple.

Film très prenant et étouffant qui fait réfléchir sur la violence existant en chaque être humain avec beaucoup de réalisme.

C'est d’ailleurs ce qui rend le film difficilement supportable, son réalisme, allié à une mise en scène parfaite de Peckinpah.

Les Chiens De Paille est indéniablement un film très dur à regarder, mais c'est avant tout une expérience cinématographique dans laquelle on sort avec un regard nouveau en ce qui concerne la violence.

Une violence qui fut au centre des débats lors de la sortie du film aux États-Unis, Les Chiens De Paille a d’ailleurs été censuré pour ne pas être classé X.

Le film de Sam Peckinpah a d'ailleurs été qualifié d'oeuvre d'art fasciste par la critique américaine Pauline Kael.


Un chef d'oeuvre d'une rare intensité





Synopsis :


David, jeune mathématicien américain, vient habiter avec sa femme dans l'arrière-pays anglais pour se concentrer sur ses recherches.

Il engage de jeunes ouvriers du village pour réparer la ferme, qui finissent par tourmenter le couple non violent.

Cela s'intensifie lorsqu'ils attaquent la ferme après que David a pris la défense d'Henry Niles, l'idiot du village, accusé de meurtre.

David met toute son intelligence au service de sa survie, retranché dans sa ferme, il élabore des pièges qui font de lui l’égal de ses assaillants.

Ses convictions non violentes et sa répugnance à tuer sont dissipées par les actes qu’il commet.






Anecdotes :


Le film a été tourné en Cornouailles à l'extrême sud-ouest de l'Angleterre.


Le studio a coupé la première scène du viol avant la sortie du film aux États-Unis pour pouvoir obtenir la classification R.




Les Chiens de Paille fait partie avec Délivrance et Orange mécanique des trois films emblématiques de l'ultra-violence dans le cinéma américain des années 70.




Le titre du film provient de la citation de Lao Tseu qui dit : Rudes sont le ciel et la terre qui traitent en chiens de paille la multitude d'êtres.

Rude est le sage qui traite le peuple en chien de paille.





Affiches








Pour (re) voir le film choc de Sam Peckinpah en haute définition









Commentaires

  1. merci pour ce blog toujours plein de bonnes découvertes!

    RépondreSupprimer
  2. Sam Peckinpah est un Dieu. Je l'ai revu encore il n'y a pas si longtemps, et la tension est toujours aussi palpable.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich