The Mask

The Mask









Pourquoi voir Le Mask ?


Tout simplement pour l’immense Jim Carrey, délirant comme toujours.

En 1994 sort sur nos écrans Le Mask, un film qui a fait décoller la carrière de Jim Carrey, à tel point qu'il est devenu avec ce film une star mondial du cinéma comique.

Le long métrage rend service à Jim Carrey, tout son talent comique et sa gestuelle sont ici sublimés par des effets spéciaux certes old school, mais tellement classique.

Un film qui n'a pas pris une ride au fil du temps avec un Jim Carrey au top, un scénario original et solide, des seconds rôles à la hauteur du film, et surtout de l'humour délirant en permanence tout au long de cette histoire délirante comme son acteur principal.

Le film ne repose pas uniquement sur un visuel parfait, mais également sur des répliques devenu cultes.

Un hommage certain à Tex Avery, les références à Tex Avery sont légion.

Une adaptation d’un comic-book, beaucoup moins violente que sa version papier, s’adressant ainsi à un public plus large, qui ravira aussi bien les grands que les petits.

Le meilleur film avec Jim Carrey, un chef d’oeuvre.





Splendiiiiiiide



Synopsis :


Stanley Ipkiss est un employé de banque à Edge City qui vit seul avec son chien. 

Un jour, Tina, une superbe jeune femme, entre dans la banque pour ouvrir un compte. 

Sous le charme, Stanley tombe follement amoureux d'elle mais il ne sait pas qu'elle est en réalité une espionne qui travaille pour Dorian, son amant. 

Stanley trouve un masque doté de pouvoirs magiques; dès qu'il le met sur son visage, il devient The Mask, un personnage fantasque de BD délivré de ses frustrations. 




Anecdotes :



Le film a rapporté plus de 350 000 000 $ dans le monde.



C'est Jim Carrey en personne qui a réalisé lui même la chanson Sancho le Cubain.



Le film est adapté d'un comic-book.


La boite de nuit le Coco Bongo apparait dans The Mask mais également dans The Majestic.



Le chien du film, est un Jack Russell Terrier.


C'est le premier rôle au cinéma de Cameron Diaz.













Affiches







Pour (re) voir ce film splendiiiiiiide en haute définition










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich