Frankenstein

Frankenstein














Pourquoi voir Frankenstein ?



Une réussite spectaculaire orchestrée par le surdoué James Whale.
Mise en scène irréprochable pour cette adaptation d'un chef d'oeuvre de la littérature européenne.

Peut-être cette oeuvre à vieilli, certes elles contient des défauts, sauf que 80 ans après, aucun des nombreux remakes n'a réussi à avoir autant de charme que le film de Whale.

Le noir et blanc fait aussi de l'ambiance du film une ambiance inquiétante et inconfortable.


James Whale est également un génie dans la direction de ses acteurs avec Boris Karloff qui impose une carrure imposante et charismatique, et qui restera à jamais le meilleur Frankenstein.

Le reste du casting est également magique, avec Colin Clive qui interprète le savant fou, avec sont comportement inquiétant.

Frankenstein est un film qu'il faut voir une fois dans sa vie.



Son film reste et restera à jamais un pilier du cinéma.

Un chef d'oeuvre






Synopsis :


Henry Frankenstein, un jeune savant, veut créer artificiellement la vie.

Il façonne un corps humain à partir de morceaux de cadavres.

Mais au lieu de lui procurer un cerveau sain, son assistant, Fritz, lui fournit celui d'un assassin.





Anecdotes :




Beaucoup de personnes confondent le professeur Frankenstein avec sa créature.

Frankenstein est le nom du professeur et la créature n'a pas de nom.




Le château utilisé pour le film a été réutilisé par Mel Brooks, ou il tournera Frankenstein Junior en 1974.


Une ligne de dialogue a été censuré dans le film : 


Henry Frankenstein s'exclame au moment où sa créature commence à bouger: "Maintenant je sais ce que c'est que d'être Dieu."


Le film a été un succès colossal pour l'époque, avec un budget de 291 000 $, Frankenstein en rapporta 12 millions.

Ce qui renfloua les caisses d'Universal qui connaissait des difficultés financières.


Le rôle de la créature a été incarné par un acteur inconnu, avec quand même soixante dix films tournés, il s'agit de William Henry Pratt qui deviendra célèbre dans l'histoire du cinéma sous le nom de Boris Karloff.













Affiches












Une réédition en Blu-Ray, de ce classique du cinéma d'horreur est disponible. 

Pour  tous ceux qui veulent revivre le frisson en haute définition.
























Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque