La Vérité Si Je Mens !

La Vérité Si Je Mens !










Pourquoi voir La Vérité Si Je Mens ?


Une excellente comédie, ou l'on suit une bande d'amis très attachant, on suit dans ce film des situations délirantes et sympathiques . 

On rigole du début à la fin, grâce à une intrigue sur la Communauté Juive et les dessous du Sentier, un humour qu’il faut bien évidemment prendre au second degré, servi par une très bonne BO.

Thomas Gilou s’attache à représenter la communauté juive de France dans sa version la plus théâtralisée.
Le scénario est sympa, avec ces moments culte et sont lot de rebondissement.

Le film est servi par un casting tout simplement génial : Richard Anconina, Vincent Elbaz, Richard Bohringer, Amira Casar, José Garcia, Bruno Solo, Gilbert Melki, Élie Kakou.


Une bonne comédie française, comme on en voit rarement.

Pour ma part c'est le plus réussi des trois, et sans conteste, le plus comique et le plus abouti.




On passe a bon moment, un vrai régal


La vérité ce film est génial






Synopsis :



A Paris, dans le quartier du Sentier, Eddie, sans domicile et sans argent se bagarre avec des Juifs qui essaient de le duper. 
Dans la lutte, l'un d'eux perd son étoile de David.

Victor Benzakem, patron d'un grand magasin de tissus, la ramasse et pensant qu'elle appartient à Eddie, décide de l'embaucher comme manutentionnaire.

Introduit dans le milieu juif par Dov, Eddie se lie d'amitié avec toute une bande de copains, gravit peu à peu tous les échelons et devient vendeur principal.

Amoureux de Sandra, la fille du patron, il décide de monter sa propre société, mais Maurice, le fiancé de celle-ci, fait échouer l'entreprise.

Ses amis viennent à son secours et cette fois-ci l'affaire est une réussite.

Sandra finit par être séduite par Eddie, mais lors des préparatifs du mariage, elle apprend qu'il n'est pas juif, et décide de le quitter. 

Eddie parvient à la convaincre que l'amour est au-dessus des clivages religieux et le mariage est célébré au grand bonheur de ses amis.




Anecdotes :




Le budget du film était de 24 000 000 F



Le film a reçu le Prix du Public au Festival International du Film de Comédie de l'Alpe d'Huez 1997.



Le rôle d'Eddy était à l'origine dédié à Bruno Solo.


Le film a réuni 4 899 341 de spectateurs.





Quand Gilbert Melki a un problème avec sa télévision, on aperçoit un petit extrait de Raï, film réalisé par Thomas Gilou juste avant La Vérité si je mens.





Le Quartier du sentier se situe à Paris dans le 2ème arrondissement, c'est un important quartier traditionnel de confection textile.


















Pour revoir cette excellente comédie en haute définition





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque