La Dolce Vita

La Dolce Vita








Pourquoi voir La Dolce Vita ?


Artiste incontestable, Fellini maîtrise son art comme aucun autre.

Et réalise La Dolce Vita, qui mérite son statut de chef d'œuvre.

Réalisé dans les années 60, âge d'or du cinéma italien, Fellini nous livre ici un film qui regorge de qualités.


Avec une mise en scène superbe dans les rues de Rome, le noir et blanc rend la photo magnifique et envoûtante.

Un casting excellents, Marcello Mastroianni Anita Ekberg, Anouk Aimée et Alain Cuny.

Fellini film la décadence de l'aristocratie et de la bourgeoisie romaine, avec un ton mélancolique.






Un chef d’œuvre incontestable




Synopsis :



Marcello Rubini, a quitté sa province italienne pour Rome dans le but de devenir écrivain. 

Mais celui-ci est devenu chroniqueur dans un journal à sensations. Il fait donc la tournée des lieux dans lesquels il est susceptible de décrocher quelques scoops afin d’alimenter sa chronique. 

Un soir, las de la jalousie maladive de sa maîtresse Emma il sort avec Maddalena. 

Le lendemain Sylvia, une grande star hollywoodienne fait son arrivée à Rome.




Anecdotes :





En 1960 La Dolce Vita a remportée la Palme d'Or au Festival de Cannes.



L'acteur américain Lex Barker, qui était l'incarnation de Tarzan dans les années 50, fait une apparition clin d’œil dans le film.



Lors de la première projection du film à Milan, le 5 février 1960, Federico Fellini et Marcello Mastroianni échappent de peu au lynchage. 


L'Osservatore Romano avait menacé les spectateurs italiens d'excommunication.













Affiches








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich