Né Un 4 Juillet

Né Un 4 Juillet







Pourquoi voir Né Un 4 Juillet ?

On peut reprocher cet aspect idéologique, mais c'est pour le moins normal pour ce genre de film. 

Le film montre avec une efficacité rare, l’effet dévastateur d’une guerre comme celle du Vietnam.

Les ravage sur l’être humain, aussi bien physiquement que mentalement.

Le film est poignant et bouleversant, grande partie grâce à la prestation exceptionnel de Tom Cruise, une très grande performance, digne des plus grands.

Ce rôle est à mille lieux de son interprétation dans Top Gun, il modifie littéralement son apparence physique.


Il incarne un homme détruit par une guerre jugée inutile et absurde.

Le reste du cating évoque un autre film sur le Vietnam, Platoon, avec Tom Berenger, en officier brutal et Willem Dafoe, l’idéaliste.

La musique de John Williams termine ce chef d'oeuvre d'Oliver Stone.




Tom Cruise signe ici sa meilleure interprétation, un excellent film





Synopsis :


Ron Kovic est né un 4 Juillet, jour de la fête nationale américaine. 

Il y vit un signe du destin : très patriote, il s'engage, à 17 ans, dans les Marines, pour défendre les idéaux de son pays au Vietnam. 

Ron découvre l'horreur de la guerre, les massacres, la panique. 

En Janvier 1968, il est atteint d'une balle qui lui sectionne la moelle épinière, le paralysant à vie. 

Parqué avec des dizaines d'autres blessés dans un hôpital vétuste du Bronx, il découvre que son cher pays n'a que faire des héros déchus. 

Au bout de longs mois de désespoir, après s'être fâché avec sa famille et avoir fui au Mexique, Ron assume son infirmité et lutte pour la paix. 

Il devient célèbre en 1972 pour avoir interrompu le discours d'investiture de Nixon à la Convention de Miami.



Anecdotes :




Le film a reçu l'Oscar du Meilleur réalisateur pour Oliver Stone et l'Oscar du Meilleur montage.



Ronald Lawrence Kovic est un vétéran américain qui fut un opposant à la guerre du Viêt Nam, et un écrivain, qui revint paralysé de la guerre.



Ron Kovic reçut un Golden Globe du meilleur scénario, le 20 janvier 1990, exactement 22 ans après le jour où il fut blessé au Viêt Nam.


Ron Kovic, très impressionné par sa performance, lui offrit une de ses médailles.






Pour revoir ce chef d'oeuvre en haute définition




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque