There Will Be Blood

There Will Be Blood










Pourquoi voir There Will Be Blood ?


Dans There will be blood Daniel Day-Lewis est tous simplement impressionnant, on comprend mieux pourquoi il a ressue l'Oscar du meilleur acteur pour ce rôle.

Ce film dresse un portrait de l'Amérique capitaliste de l’après guerre de sécession ou tout est à reconstruire et ou les opportunistes sont roi.

Mais à quel prix ?

Fresque historique passionnante, une plongée dans le début du 20ème siècle avec la découverte du pétrole, un élément qui sera un capital.

Une confrontation de deux hommes que tout oppose, un a choisi la religion et l’autre le pétrole.

Daniel Day Lewis campe un homme d'affaire qui est capable de tous pour arriver à ses fins.

La musique colle parfaitement à l'atmosphére de ce film.

There will be blood est sans nul doute un monument du cinéma Américain et mondial.





A voir pour ces acteurs impressionnant, ces tromperies, ces chutes et ces plans qui rendent hommage à l'Amérique 



Synopsis :

Daniel Plainview, prospecteur misanthrope à la recherche de pétrole, apprend que le sous-sol californien en regorgerait. 

Il s'y rend donc, accompagné du fils orphelin de son associé, et achète à bas prix les terres des fermiers de la région, à commencer par celle de la famille Sunday, dont le fils, Eli, se prétend inspiré par Dieu. 

Rapidement, le pétrole jaillit. Mais les relations deviennent de plus en plus tendues entre Daniel Plainview et le jeune prophète de l'église de la troisième révélation, qui n'a pas reçu l'argent promis par le prospecteur.




Anecdotes :





Le tournage s'est déroulé au Nouveau Mexique et au Texas.



Daniel Day - Lewis a remporté l'Oscar du Meilleur acteur.



L'équipe a fait venir une authentique locomotive.


There Will Be Blood est adapté du roman Pétrole, écrit par Upton Sinclair en 1927.










Affiches







Pour revoir ce monument en haute définition






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque