La Vérité Si Je Mens ! 3

La Vérité Si Je Mens ! 3









Pourquoi voir La Vérité Si Je Mens ! 3 ?



Avec une impatience de taille, c'est avec plaisir que l'on retrouve toute la bande au grand complet, Eddie, Dov, Yvan, Serge et Patrick.

Toujours aussi en forme et hilarant dans une aventure remplit de gags, de rebondissement, de situation cocasse, délirant et toujours aussi bien trouvé

José Garcia a toujours le chic pour se mettre dans les pires des situations.

Mais malheureusement ce troisième opus ne prend jamais l'avantage sur les précédents, l'intrigue est assez semblable au précédent et il manque un méchant digne de ce nom.


La franchise peine donc quelque peu à se renouveler.

On a quand même le droit à de bonne scène de rire et d'émotion, et on assiste à un final encore une fois énorme.

Hormis quelques difficultés, l'humour est toujours au rendez vous et fonctionne à merveille, grâce à l'équipe d'acteurs toujours aussi complice.


Un troisième opus à voir



Synopsis :


Nos chaleureux amis ont migré du Sentier moribond à la banlieue florissante d'Aubervilliers.

Là même où les vieux entrepreneurs juifs ont laissé le terrain à de jeunes grossistes chinois courageux et dynamiques.

La petite bande est toujours aussi soudée, solidaire que lors des épisodes précédents, et la vie suit son cours, au gré des petits événements familiaux et des affaires.

Dov semble toujours frivole, Eddie entreprenant, Yvan transi, Karine désinvolte, Sandra résolue, Chochana naïve, Serge irresponsable et mythomane. 

Quant à Patrick, il est amoureux et l’heureuse élue est loin d’être facile d’accès.

Tout irait pour le mieux jusqu’à ce qu’un vent mauvais apporte son lot d’adversité compromettant sérieusement la cohésion du groupe.

Succomberont-ils sous l’orage à la zizanie, ou bien, une fois de plus, à force d’entraide, de ruses et d’habileté, triompheront-ils de la crise avec panache ?




Anecdotes :



Le tournage du film s'est déroulé sur 4 mois, de septembre à décembre 2010, entre Paris, Aubervilliers et Shanghai.




Le personnage de Dov était interprété par Vincent Elbaz dans le premier volet et par Gad Elmaleh dans le deuxième. 



Dans ce troisième épisode, Vincent Elbaz réintégre son rôle.



L'acteur Marc Andréoni qui jouait le rôle de Willy Journo dans La vérité si je mens ! 2 joue le rôle de Simon Bijaoui dans La vérité si je mens ! 3.





Le repas et le karaoké, restent des passages obligés dans les affaires en Chine.


Les chinois sont très fiers de leur cuisine et ils aiment faire découvrir les mets locaux.










Pour (re) voir ce troisième opus en haute définition






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich