Taken

Taken








Pourquoi voir Taken ?

Un film d'une efficacité redoutable.

Taken est l'un des films français ayant rapporté le plus d'argent dans le monde et aux États-Unis où il a connu un grand succès.

Le film de Pierre Morel a rapporté plus de 221 000 000 $ dans le monde dont plus de 145 000 000 $ rien qu'aux Etats-Unis.

On ne s’ennuie pas une seconde tant le film est rythmé et prenant.

Taken est un concentré d'action pur et dur qui bénéficie d'une histoire simple mais néanmoins efficace (peut être la clef de sont succès), une fille kidnappée, son père part à sa recherche.

Mise en scène sérieuse et réalisation nerveuse surtout lors des scènes d’action bien menées.

Liam Neeson est taillé pour ce rôle, une interprétation convaincante, il réussit à imposer une véritable crédibilité dans son personnage simplement par son physique et son charisme.

Taken est l'un des films français ayant remporté un très grand succès dans le monde, une chose rare pour un film français.




Un thriller à voir absolument




Synopsis :


Ancien agent secret résidant à Los Angeles, Bryan assiste par téléphone à l'enlèvement, en plein Paris, de sa fille Kim.

Devant faire face à un groupe de mafieux albanais spécialisé dans la traite des femmes et le proxénétisme, il aura besoin de tout son talent d'ex-agent pour l'en extirper en moins de 96 heures.




Anecdotes :



Taken a été un succès aux Etats-Unis mais en France son succès a été plus mitigé avec un peu plus de 1 000 000 entrées.




Les scènes nocturnes ont été tournées en numérique sauf la scène du chantier.




Liam Neeson a tourné toutes les scènes de combat, il a cependant fait appel à des doublures pour les cascades les plus dangereuses.




Lors de Taken Liam Neeson avait 56 ans.



Liam Neeson est un habitué des films d'action, avant Taken, il a notamment tourné dans Batman Begins et Star Wars : Episode I - La Menace fantôme.








Affiches














Pour (re) voir cette belle réussite française en haute définition



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque