John Rambo

John Rambo








Pourquoi voir John Rambo ?


Après Rocky Balboa, qui l’a rendu célèbre, Stallone revient avec son autre personnage culte, John Rambo.

Pour la première fois il réalise lui-même un épisode de Rambo, près de 20 ans après Rambo III qui avait déçu.

Tout pense à croire que ce nouvel opus va étre encore décevant, et bien non.

Avec ce nouveau Rambo, Stallone nous plonge dans un festival de violence au réalisme surprenant.

C'est d’ailleurs ce qui surprend le plus dans John Rambo, cette incroyable violence qui va au-delà de tout ce qu’on a pu voir.

Certain dirons que cette violence sans concession est choquante et insoutenable, oui mais la guerre est insoutenable.

C'est ce qu'a voulu monter Stallone, cette non censure de la guerre, en somme il a voulu choqué pour mieux informer sur la réalité de la guerre civil en Birmanie, guerre qui n’intéresse pas grand monde.

Un réalisation nerveuse et une mise en scène efficace, aux scènes d’action spectaculaires, signé Sly.

Coté scénario sa casse pas des briques (quoique), simple et parvient à nous captiver durant 1h30 d'un spectacle ahurissant.

En résumé à 62 ans, papy Stallone assure toujours, autant devant que derrière la caméra, et nous offre une réflexion sur un massacre inhumain, le tout servi sous un déluge de violence qu’aucun film de guerre n’a osé faire.




Un spectacle ahurissant qui nous scotch à notre fauteuil




Synopsis :


John Rambo vit dans l'ouest de la Thaïlande, à la frontière birmane, où il survit en chassant des serpents au venin mortel qu'il revend à un animateur de spectacles. 

Un groupe de missionnaires chrétiens américains souhaite l'engager pour être guidés en territoire hostile, en Birmanie, où ils doivent apporter vivres et médicaments au peuple karen, harcelé par l'armée birmane. 

John Rambo commence par refuser, puis cède devant l'insistance de Sarah, une jeune et belle femme idéaliste.




Anecdotes :



Les Karens constituent la deuxième minorité ethnique en Birmanie.

La junte militaire birmane a été accusé de nettoyage ethnique, par la guérilla karen.





Sylvester Stallone a voulu engager des acteurs non professionnels pour John Rambo.



Le tournage a eu lieu en Thaïlande.






Sylvester Stallone s'est entraîné à manipuler des serpents pour les besoins du film.



Affiches







Pour (re) voir ce spectacle ahurissant en haute définition







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich