Drive

Drive










Pourquoi voir Drive ?


Avec Drive, Nicolas Winding Refn réalise un film qui a marqué les esprits.


Nicolas Winding Refn est un réalisateur qui possède une véritable identité visuelle, elle se retrouve à chacun de ses films, notamment la trilogie Pusher, Bronson et Le Guerrier silencieux.

Dès les premières images, Drive impose son style, et offre une plongée dans les abysses de Los Angeles.

On peut supposer que Drive est un énième thriller sur la mafia comme on en a tant vu, et bien pas tout à fait, ici le héros parle peu, il est assez calme, enfin la plupart du temps, et manie sa voiture comme personne.

Un homme qui met à profit son talent de plusieurs manières, tantôt garagiste, tantôt cascadeur pour le cinéma, et quand la nuit tombe, il transporte des types pas très recommandables.

Notre héro avec son un calme olympien, peut devenir extrêmement violent.

Même si dans Drive la violence se fait discrète, comme dan A History Of Violences, elle explose brutalement, un seul mot, ascenseur.

Drive est appuyé par un casting cinq étoiles, avec Ryan Gosling décidément très surprenant, la ravissante Carey Mulligan, et notre prof de chimie préféré, le grand Bryan Cranston.

Ainsi qu'une bande originale, qui a une place importante dans le film.

Drive est un thriller sur fond de mafia et de course automobile, mais au fil et à mesure, il se révèle beaucoup plus complexe qu'il n'y parait.




Un coup de maître




Synopsis :


À Los Angeles, un jeune mécanicien taciturne effectue à l'occasion des cascades pour le cinéma et des convois pour la pègre.

Venant d'emménager, il fait la connaissance de sa voisine Irene, dont le mari est en prison, et de son petit garçon Benicio.

Son patron Shannon voudrait le voir participer à des courses, et pour cela, sollicite le soutien financier du mafieux Bernie Rose.

Standard, le mari d'Irene, est libéré, et veut devenir honnête, mais il est tabassé par les sbires de Cook qui assuraient sa protection en prison, ils menacent de s'en prendre à Irene et Benicio s'il ne braque pas un prêteur sur gage pour rembourser les 5 000 dollars qu'ils exigent.




Anecdotes :





Drive est l'adaptation du livre du même nom, écrit par James Sallis.



Drive a été présenté en sélection officielle lors du Festival de Cannes de 2011.


Le tournage de Drive s'est déroulé à Los Angeles durant l'été 2010.


Hugh Jackman devait initialement interpréter le rôle principal.




La chanson d'ouverture du film s'appelle Nightcall, du compositeur français Kavinsky.









Affiches











Pour (re) voir le driver en haute définition








J'interviens pas pendant le braquage, je ne porte pas d'arme. 

Je conduis




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque