Il Etait Une Fois En Amérique

Il Etait Une Fois En Amérique










Pourquoi voir Il Etait Une Fois En Amérique ?


Après la conquête de l'Ouest et la révolution mexicaine, Sergio Leone clôt la trilogie qu'il avait lui même commencée 15 ans plus tôt avec Il était une fois dans l’Ouest, mais également sa carrière.

Pour son dernier film, Sergio Leone s'attaque à une autre grande mythologie américaine, les années de la prohibition et l’âge d’or des gangsters.

Cette vaste fresque de près de quatre heures, est construite en flashbacks, il se déroule à travers trois époques ( 1920,1933,1968), entremêlées constamment, donc un peu dur à suivre, mais sinon un chef-d’œuvre qui n’a pas pris une ride.

Avec Il Etait Une Fois En Amérique, Sergio Leone nous fait voyager dans l'Amérique de la prohibition, ou le whisky coulait à flots (c'est mieux quand c'est interdit), et ou les gangsters étaient les rois.

Dans ce film, on suit David Aaronson, dit « Noodles », qui revient à New-York après une longue absence, il se souvient de son enfance avec sa bande d’'amis dans le ghetto juif, jusqu'à son ascension grâce à la prohibition.

L'enfance et la maturité d'un gangster dans une fresque déconstruite.

Il était une fois en Amérique est incontestablement un chef d'oeuvre, mais également un film à la fois long et complexe, car cette oeuvre n’est pas un film chronologique.

Mais si on fait l'effort de suivre, on se régal devant cette immense oeuvre du cinéma américain, composée d'un Robert de Niro tout en sobriété, qui ici nous offre une interprétation digne de ce chef d'oeuvre.

Un casting complété par James Woods, Burt Young, Treat Williams, Joe Pesci, Elizabeth McGovern, et Jennifer Connelly.

Nos oreilles seront également ravies d'entendre la musique sublime composée par le grand Ennio Morricone, toujours l'éternel complice de Sergio Leone.




Sergio Leone signe ici un chef d’œuvre, tout simplement




Synopsis :



Il était une fois deux truands juifs, Max et Noodles, liés par un pacte d'éternelle amitié. 

Débutant au début du siècle par de fructueux trafics dans le ghetto de New York, ils voient leurs chemins se séparer, lorsque Noodles se retrouve durant quelques années derrière les barreaux, puis se retrouve en pleine période de prohibition, dans les années vingt. 

Jusqu'au jour où la trahison les sépare à nouveau.




Anecdotes :





Il était une fois en Amérique est le dernier film de Sergio Leone.




Il était une fois en Amérique est basé sur un roman de Harry Grey, intitulé A main armée.




Les trois volets de la saga de l'histoire américaine :

Il était une fois dans l'Ouest
Il était une fois la révolution
Il était une fois en Amérique


Avec un budget d'environs 30 000 000 $, le film engendra uniquement 2 500 000 $ de recettes aux Etats Unis, un véritable échec commercial.


C'est la deuxième fois que Robert De Niro et Joe Pesci sont réunis après Raging Bull.


Vous voulez savoir ou se trouve la célèbre vue sur le Manhattan Bridge ?

Et bien c'est dans le quartier Dumbo (District Under the Manhattan Bridge Overpass) de Brooklyn, à l'angle de Water Street et de Washington Street.


Il Etait Une Fois En Amérique, a été présenté au festival de cannes 1984.







Affiches








Pour (re) voir le chef d'oeuvre de Sergio Leone en haute définition










Qu'est-ce que tu as fait pendant toutes ces années ?

Je me suis levé tôt.






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich