L'Empire Du Soleil

L'Empire Du Soleil








Pourquoi voir L'Empire Du Soleil ?

L'Empire Du Soleil reprend de nombreux thèmes chers à Steven Spielberg, notamment l’enfance et la guerre.

Une enfance au milieu d'une guerre, c'est ce que raconte le 13ème film de Steven Spielberg.

Nous vivons cette histoire à travers les yeux d'un enfant, incarné par le tout jeune Christian Bale, formidable dans l'un de ses tout premiers rôles au cinéma, et oui il n'a pas commencer sa carrière en chauve souris.

Un jeune enfant qui passe d'une existence dorée à Shanghai, au cauchemar d'un camp de prisonniers, il vivra nombre de péripéties qui le conduiront d'une enfance insouciante, à l'age adulte.

Il sera aidé dans ses aventures par un John Malkovitch au sommet de sa forme.

Steven Spielberg arrive à nous immerger avec réalisme au cœur d'une Chine sous occupation japonaise pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Qui dit Seconde Guerre Mondiale, dit guerre, mais L'Empire Du Soleil n'est pas vraiment un film de guerre à proprement parlé, c'est surtout le parcours initiatique d'un enfant qui évolue loin de ses parents en période de guerre, la guerre n'est qu'une toile de fond.

L'Empire du Soleil est impeccable, réalisé par le fabuleux Steven Spielberg, interprété à la perfection par John Malkovitch, mais surtout Christian Bale, qui porte littéralement le film sur ses épaules.

Un film plein d'émotion sur la perte brutale de l'innocence.




Un très beau spectacle d'humanité





Synopsis :



Le 8 décembre 1941, James Graham, un jeune britannique, se trouve à Shanghai, en territoire occupé par l'armée impériale japonaise, avec sa famille, le jour où l'empire du Japon, ayant envahi la Chine depuis 1937, déclare la guerre aux États-Unis, à la Grande-Bretagne et aux Pays-Bas.

L'adolescent voit alors sa vie basculer. 

On le fait prisonnier, et séparé de ses parents, il tente de repenser sa vie dans le camp où il est emprisonné. 

Il comprend que ses rêves de révolte et de guerre n'avaient pas de sens face à la folie destructrice de l'homme, dont il est une des victimes. 

Dans son camp, il transforme sa détention en aventure, se rend indispensable à tous. 

Demeuré bloqué pendant quatre années jusqu'à la fin du conflit, James est enfin libéré, et est prêt à rentrer dans le monde des grands.





Anecdotes :



Le film est une adaptation du roman semi-autobiographique de J. G. Ballard.



Le film fût le premier long métrage américain à être tourné en partie en Chine.






Les avions japonais utilisés dans le film, les Zéros, ne sont pas des Zéros, ce sont des North American T-6 Texan, appelé aussi Harvard, ils ont été modifiés pour ressembler aux avions japonais.





Ben Stiller a un petit rôle dans le film, il joue l'un des prisonniers américains.


La bande originale a été composés par John Williams.




Le budget de L'Empire du Soleil est presque de 40 000 000 $, énorme comparé aux deux précédents succès de Spielberg, E.T avec 10 500 000 $ et Les Dents de la Mer avec 12 000 000 $.









Affiches







Pour (re) voir ce chef d'oeuvre de Steven Spielberg en haute définition








J'ai appris un nouveau mot aujourd'hui. 

Bombe atomique. 

C'était comme une lumière blanche dans le ciel. 

Comme si Dieu prenait une photographie. 

Je l'ai vue.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque