Les Derniers Affranchis

Les Derniers Affranchis










Pourquoi voir Les Derniers Affranchis ?


Encore un film qui n'a pas eu l' honneur d’une sortie en salle chez nous.

Les Derniers Affranchis, déjà à l'énoncé du titre les films d'anthologie remontent à la surface, des films comme Les Affranchis, Le Parrain et King Of New York.

Ce film fait évidemment référence au classiques des films de truands, avec son casting qui nous fait rappeler le temps ou Al Pacino, Christopher Walken et Robert De Niro régnaient en maître sur Hollywood.

Un casting cinq étoiles, avec le trio Al Pacino, Christopher Walken et Alan Arkin, chacun renvoyant aux rôles mythiques qui ont fait d'eux des légendes, Scarface et Le Parrain pour Al Pacino et King Of New York pour Christopher Walken.


Au niveau du scénario, la mort plane sur Les Derniers Affranchis, du début à la fin, film de mafia oblige, mais n'ayez crainte les personnages s'amusent, et les retrouvailles tournent vite à la viré d'ado, ce qui réserve quelques scènes cocasses.

Le point fort des Derniers Affranchis, c'est l'alchimie entre les acteurs, les dialogues savoureux et les situations grotesques, ce cocktail est pour beaucoup dans la réussite de ce film.

Les Derniers Affranchis reste un petit film, et d’ailleurs il ne se considère pas comme un chef d'oeuvre, sa seul ambition étant de rendre hommage à des acteurs qui à travers le temps ont comblés les amateurs de films de mafia.




Des affranchis confrontés aux ravages du temps



Synopsis :



Doc recueille son ami Val, qui a passé 28 ans en prison.

Mais les retrouvailles s'avèrent particulières car Doc doit assassiner son ami pour le compte d'un gros bonnet.



Anecdotes :




Al Pacino, Christopher Walken et Alan Arkin, ont tous été oscarisés, Al Pacino pour Le Temps d'un week-end, Christopher Walken pour Voyage au bout de l'enfer, et Alan Arkin pour son rôle dans Little Miss Sunshine.


Les Derniers Affranchis est sorti le 11 janvier 2013 aux États-Unis, et en France le 4 septembre 2013 directement en DVD.

















Affiches










Pour (re) voir ces grands noms du cinéma en haute définition











Pardonnez moi mon père parce que j'ai péché





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque