Les Bronzés Font Du Ski

Les Bronzés Font Du Ski








Pourquoi voir Les Bronzés Font Du Ski ?

Comme son prédécesseur, Les Bronzés Font Du Ski réuni les mêmes ingrédients qui ont propulsés Les Bronzés au rang d'oeuvre culte, j'ai nommé l'humour de la troupe du Splendid, des gags à la pelle et une joie de vivre communicative.

Ici la bande d'amis prend le chemin des pistes, avec à la clef un nouveau carton.

Les situations comiques s’enchaînent à un rythme effréné, du planté du bâton à la liqueur d’échalote relevée au jus d'ail, en passant par le télésiège, autant de moments cultes qui depuis sont passés à la postérité.

Au casting, on prend les mêmes et on recommence, l'équipe du Splendid au grand complet, Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Michel Blanc, Josiane Balasko, Gérard Jugnot, et Marie-Anne Chazel.

Dans ce second opus on retrouve notre groupe d'amis réunis autour des pistes enneigées.

Les retrouvailles se font rapidement, on retrouve notre Jean Claude Dusse à Saint-Lazare, et oui un peu dur pour aller skier, une bourde qui nous offre une réplique devenu culte :

- Attendez, j'suis pas fou, sur mon billet y'a écrit Saint-Lazare, c'est mes yeux ou quoi ?

- Je crois que ça doit être vos yeux.

Puis le reste de la bande, Gigi, Jérome, Popeye, Bernard,Nathalie, et Christiane, tous réunis pour les vacances d'hiver.

Au niveau du scénario, très simple sans prise de tête, le but étant avant tout de divertir grâce à une suite de situations cocasses et de répliques devenues désormais cultes.

La suite des aventures des Bronzés a eu un succès moins important que son prédécesseur, mais un succès pas négligeable de plus de 1 500 000 entrées.

Après 34 ans le film n'a rien perdu de son humour, ce qui est surement la raison de son succès.



Un succès populaire à l'humour encore intacte







Synopsis :


Après le Club méditerranée, la joyeuse troupe d'amis se retrouvent aux sports d'hiver.

Ils vivront encore d'autres mésaventures et des situations hilarantes.





Anecdotes :


Les Bronzés Font Du Ski a attiré plus de 1 500 000 spectateurs, c'est mois que Les Bronzés qui en avait attiré plus de 2 000 000.






Le premier montage du film durait plus de 2h, Patrice Leconte assisté de la monteuse Noëlle Boisson ont dû couper des scènes pour ramener le film à 1h30.



Les Bronzés Font Du Ski n'est pas l'adaptation d'une pièce comme les Bronzés, c'est une oeuvre originale écrite par la troupe du Splendid et Patrice Leconte.






Fernand Bonnevie, qui joue le moniteur de ski était réellement moniteur à l'école du ski français.



Fernand Bonnevie est décédé à l'âge de 98 ans à Val-d'Isère le 26 mai 2013.







Pour (re) voir cette avalanche de gags en haute définition






"Bon dans 10 min je nous considère comme définitivement perdus."



Jean Claude Duss




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque