Rampart

Rampart









Pourquoi voir Rampart ?


Pour son deuxième film, Oren Moverman s'est entouré d'acteurs ayant tournés dans son premier long-métrage, The Messenger, notamment Woody Harrelson, Ben Foster et Steve Buscemi.

Une nouvelle collaboration donc entre Oren Moverman et Woody Harrelson.

Après The Messenger, qui avait uniquement eu le droit à une sortie dvd en France, pourtant The Messenger, a permis à Oren Moverman de montrer son talent et sa maîtrise de la mise en scène.

Rampart est un film qui retrace le destin d’un flic perverti en quête de rédemption.

Une histoire qui a été mainte et mainte fois utilisée, mais c'était sans compter sur l’extraordinaire acteur qu’est Woody Harrelson, sincèrement inégalable dans ce genre de rôle.

Ainsi que Oren Moverman qui réalise un portrait nettement plus élaboré et beaucoup plus complexe qu'in n'y parait.

Et que dire du scénario, écrit par un maître du polar américain, James Ellroy, auteur de nombreux romans noirs à succès.

Il décrit dans ses œuvres, un monde pessimiste et corrompu, mais ou la notion de rédemption existe.

Tout au long du film, on suit la longue descente aux enfers d’un flic perdu.

Woody Harrelson excelle dans ce rôle loin d’être facile, mais celui d'un flic que l'on méprise, mais en même temps on le plain et on serait même prit de compassion.

Un rôle magnifique pour Woody Harrelson qui en impose dans ce rôle de flic borderline.

Rampart réunit de nombreuses qualités pour séduire les amateurs de polars, de part les dialogues juste, la mise en scène, et les acteurs qui offrent des prestations convaincantes.

Des acteurs guidés par l'impeccable Woody Harrelson, mais peut être que les seconds rôles auraient gagné à être plus mis en avant, je pense notamment à Steve Buscemi et Ben Foster.

L’esthétique est bien maîtrisée, et Woody Harrelson est comme bien souvent, parfait dans l’incarnation d’un personnage voué à l’autodestruction.

Le seul petit point négatif vient du rythme, un rythme qui est parfois un peut lent, mais ce n'est qu'un détail.

Un film de Oren Moverman qui confirme ici tout son talent après The Messenger, un film ou Woody Harrelson est tout simplement prodigieux.





Un film envoûtant



Synopsis :


À la fin des années 1990 à Los Angeles, la descente aux enfers d'un officier violent du LAPD et ses relations tendues avec sa famille.




Anecdotes :




Rampart est le nom d'un quartier de Los Angeles.


Rampart est également un scandale de corruption ayant éclaboussé la police à la fin des années 90.


Le scénario a été signé par James Ellroy et Oren Moverman.


Les acteurs de Rampart se sont immergé pour mieux comprendre leurs personnages, comme Ben Foster qui a passé plusieurs nuits avec des sans abri à Los Angeles.


Ben Foster est également producteur du film.










Affiches







Pour (re) voir cette descente aux enfers en haute définition






Commentaires

  1. moi même ayant un blog j'ai regarder un peu ton blog, vraiment très sympa, bien expliquer,belle photo, sobre sans fioriture. vraiment bravo et ne change rien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ces compliments et bonne continuation pour ton blog

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque