Good Morning Vietnam

Good Morning Vietnam







Pourquoi voir Good Morning Vietnam ?



Good Morning Vietnam, un film qui est tiré de l'histoire vraie de Adrian Cronauer, un animateur radio qui a marqué de sa voie la guerre du Vietnam, grâce à son émission de radio qui était la seule source de distraction des soldats américains.

Avec son humour, son ton irrévérencieux, son irréductible insolence et ses choix musicaux, l'animateur devient très vite populaire aux yeux des soldats, mais irrite fortement ses supérieurs.

Good Morning Vietnam révéla un acteur grandiose, Robin Williams, un acteur capable de faire passer des rires aux larmes en un clin d’œil.

C'est donc Robin Williams qui interprète le célèbre animateur radio, il porte quasiment le film à lui tout seul malgré la présence de Forest Whitaker.

Le rôle de Adrian Cronauer était taillé pour Robin Williams, il incarne à la perfection cet animateur, il nous offre une prestation d'une fraîcheur incroyable en nous livrant des blagues qui frôlent la censure militaire, ainsi que ses pitreries qui rendent l’atmosphère plus respirable dans un film qui a pour toile de fond la guerre du Vietnam.

Le film de Barry Levinson possède un scénario bien construit, mais c'est surtout les dialogues qui sont merveilleux.

Des dialogues qui sont à savourer en version originale (sous titré pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare) pour capter toutes les intonations de voix de Robin Williams.

Good Morning Vietnam nous montre la censure qui était imposée par l'armée, dès chansons imposées aux informations mensongères qui avaient pour objectif de ne pas paniquer les soldats sur les pertes importantes d'hommes.

Adrian Cronauer a donc secoué l'administration militaire avec ses blagues irrévérencieuses et sa musique "non recommandée".

Le conflit vietnamien n'est pas projeté au premier plan, laissant place à l'activité de l'animateur radio, mais il est omniprésent tout au long du film, en nous montrant l'absurdité de cette guerre et le massacre de soldats américains et de civiles vietnamiens qui non rien demandés à personne.

Good Morning Vietnam est un film fort et intéressant en raison des thèmes abordés comme la censure de l'information et de la musique, une autre vision de la guerre du Vietnam par rapport aux nombreux autres films qui traitent de ce sujet.

Barry Levinson signe un film qui prend le parti de dénoncer les atrocités du conflit vietnamien par l'intermédiaire de l'humour.

Un film porté par un Robin Williams en pleine forme et parfaitement concerné par son véritable premier grand rôle au cinéma.

Il crève l'écran par sa présence et son talent exceptionnel, passant avec une facilité déconcertante des rires communicatifs, aux larmes d'une profonde tristesse.

Le film ne saurait rien sans la présence de Williams qui porte littéralement ce film, un film qui dénonce l'absurdité de la guerre.

Un rôle qui a valu à Robin Williams une nomination à l'Oscar du meilleur acteur en 1988, et la victoire du Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie en 1988.






Gooooooooodddd Morniiiingg Vietnaaaaaam





Synopsis :



Un nouvel animateur radio est envoyé au Vietnam pour animer la radio des forces armées et distraire les soldats.

Son ton frais et irrévérencieux le rend vitre populaire aux yeux des militaires.





Anecdotes :



Le film est basé sur l'histoire de Adrian Cronauer, un animateur qui a eu du succès avec son émission de radio sur Radio-Forces Armées Saigon.


Good Morning Vietnam a principalement été tourné à 
Bangkok.


La société de production du film est Touchstone Pictures, une filiale de Walt Disney Company créée pour produire des films plus adultes.


Le budget du film s'éleva à 13 000 000 $.


Good morning Vietnam a rapporté près de 124 000 000 $ de recettes au box-office américain.










Affiches









Pour (re) voir Gooooooooodddd Morniiiingg Vietnaaaaaam en haute définition



Répliques



Garlick : Fait chaud hein ?

Cronauer : Chaud ? 
Non, juste de quoi faire mijoter un pot-au-feu


Garlick : Appeler de première classe Edmond de Montesquieux Garlick, à votre service chef.

Cronauer : Bien, première chose, fais une demande de changement de nom.


Hauk : Repos.

Cronauer : Mais on y est déjà.


Tuan : Goûte.

Cronauer : Goûte ? 
Ah non, il nage encore.


Cronauer : Depuis que le monde est monde, jamais un bipède n’a eu autant besoin de se faire vider le poireau.


Dickerson : Ces chevrons, 3 en hauts, 3 en bas, c’est quoi ?!

Cronauer : Une pub Citroën ?







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich