Hook ou La Revanche du Capitaine Crochet

Hook ou La Revanche du Capitaine Crochet








Pourquoi voir Hook ou La Revanche du Capitaine Crochet ?


Avec ce film Steven Spielberg nous fait voyager au pays imaginaire.

En 1991 après avoir réalisé Indiana Jones et la Dernière Croisade, Steven Spielberg se lance dans l'adaptation de l'oeuvre de James Matthew Barrie, un écrivain écossais célèbre pour avoir créé le personnage de Peter Pan.

C'est donc le personnage de Peter Pan que Spielbberg va transposer à l'écran, un personnage qui n'est pas anodin pour le réalisateur puisqu'il a mis en scène une pièce de théâtre adaptée de l'oeuvre J.M. Barrie quand il était enfant.

Mais chose rare dans la carrière Spielberg, Hook est le seul film qu'il n'ait pas lui-même commencé, c'est Nick Castle qui devait à la base réaliser ce film, mais il se brouilla avec la direction et c'est à ce moment la que la direction proposa à Spielberg de le remplacer, connaissant son admiration pour l'enfant qui refuse de grandir.

Hook ou La Revanche du Capitaine Crochet est une sorte de suite de l'oeuvre de J.M. Barrie, c'est le coscénariste James V.Hart qui trouva l'idée de départ, et si Peter Pan avait grandi et ne se souvenait plus de Peter Pan.

Au départ le spectateur rencontre Peter Banning (Peter Pan) interprété par Robin Williams, un homme qui est accro au travail et néglige sa famille.

Mais le méchant capitaine Crochet interprété par Dustin Hoffman ne va pas tarder à faire son apparition.

Voila pour la petite histoire, le scénario n'est pas novateur car tout le monde connait Peter Pan, mais le film vaut surtout pour ses décors..

Pour le film qui lui tenait à cœur Steven Spielberg n'a pas regardé à la dépense, le principal décor du film le Bateau du capitaine Crochet mesurait 55 mètres de long, 10 mètres de large et 23 mètres de haut.

Une superproduction qui nécessita des moyen colossaux, pour mener à bien ce film il fallu gérer une important distribution qui se composait de pirates et d'enfants, ainsi que les doutes de Steven Spielberg.

Steven Spielberg a toujours été un réalisateur de génie, mais avec Hook il n'avait pas le droit à l'erreur.

Il avait entre les mains une oeuvre considérée comme un classique à travers le monde et donc ne pouvait pas se permettre de réaliser un "petit" film, il fallait du grandiose et donc ne pas regarder à la dépense, et au final le budget initial du film fut doublé.

Au niveau du casting on retrouve deux amis de Spielberg, Robin Williams et Dustin Hoffman.

Robin Williams livre une interprétation juste sans briller de tout son éclat mais arrive quand même à interpréter deux rôles bien distincts, au début un avocat complètement obsédé par son travail qui a perdu l'amour de ses enfants puis il redevient Peter Pan débordant d'énergie.

Quand à Dustin Hoffman il a tendance à surjouer un peu, mais ce role du capitaine Crochet lui va comme un gant, dans l'ensemble les deux principaux acteurs s'en sortent plutôt bien.

Pour les accompagner il y a également Julia Roberts dans le role de la fée Clochette et Bob Hoskin dans celui de Mouche, ainsi que Maggie Smith, Caroline Goodall, Charlie Korsmo, Amber Scott et Gwyneth Paltrow.

Réaliser un film basé sur une histoire universelle n'est pas chose aisée mais Spielberg a certainement livrée la meilleure version possible de l'oeuvre de J.M.Barrie.



Une plongée en enfance





Synopsis :


Aujourd'hui Peter Pan a vieilli et oublié le Pays imaginaire.

Il a épousé Moira la petite-fille de Wendy avec qui il a eu deux enfants, et est devenu Peter Banning, un avocat d'affaires qui est obsédé par son travail et délaisse ses enfants.

Mais un soir le capitaine Crochet va réapparaître et bouleverser la vie de Peter Banning.



Anecdotes :



Le film a engrangé plus de 300 000 000 $ de recette dans le monde.



Hook a été nominé cinq fois aux Oscars 1992.


Dans l'avion on peut entendre le commandant de bord faire une annonce, il s'agit de la voix de Dustin Hoffman.



Maggie Smith avait seulement 56 ans au moment du tournage, elle a donc été maquillée pour ressembler à une femme âgée.


Le film a été tourné entièrement en studio.


Pour les besoins de son rôle, Robin Williams c'est rasé les bras et le corps.


Dans une scène sur le bateau monsieur Mouche crie dans le porte voix "Good Morning, Pays imaginaire", une référence à Good Morning Vietnam.








Affiches






Pour (re)voir ce voyage en haute définition





"Crochet, Crochet, je t’ai accroché "

Robin Williams




"Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil, ce moment où on se souvient d’avoir rêvé ? 
C’est là que je t’aimerai toujours, c’est là que je t’attendrai."

Julia Roberts






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque