Le Corniaud

Le Corniaud







Pourquoi voir Le Corniaud ?

Un film entré dans l'histoire du cinéma français.

C'est en 1965 que le nouveau film de Gérard Oury sort sur les écrans français.

Mais à cette époque Gérard Oury n'est pas encore le réalisateur de films à succès, Le Corniaud est son quatrième film et le premier avec deux acteurs célèbres, c'est également son premier long métrage en couleurs et sa première vraie comédie.

Quand Le Corniaud sort en salle, Bourvil et Louis De Funès sont deux acteurs connus et reconnus de tous.

Pour Louis De Funès, Le Corniaud arrive à peine six mois après son grand succès populaire, Le Gendarme de Saint-Tropez, et pour Bourvil, il vient de tourner dans La Cuisine au Beurre avec un certain Fernandel.

Louis De Funès et Bourvil se connaissent bien vu qu'ils ont déjà joués ensemble dans Poisson d'avril de Gilles Grangier et La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara.

Le duo De Funès/Bourvil mais également le duo De Funès/Oury, Gérard Oury a fait tourné Louis De Funès dans de nombreux films après Le Corniaud, mais peut de gens savent que les deux hommes on tournés ensemble, notamment dans la pièce Thermidor de Claude Vermorel en 1948, et leur figuration dans Antoine et Antoinette de Jacques Becker.

Avec son réalisateur qui monte, ses acteurs en pleine ascension et son budget, Le Corniaud écrase la concurrence et apparaît à sa sortie comme un événement.

Le budget est un point important dans un film, ici le long métrage de Oury ne déroge pas à la règle, c'est d’ailleurs l'un des premiers films comiques français qui bénéficie d'un budget digne d'un grand film d'aventure.

Gérard Oury organise son film autour de ses deux acteurs principaux, Louis De Funès alias Léopold Saroyan et Bourvil alias Antoine Maréchal.

De Funès comme tout au long de sa carrière aura des rôles de chef d'entreprise ou des personnes filous, dans Le Corniaud Louis De Funès interprète le personnage de Léopold Saroyan, un homme d'affaires sans scrupules, et Borvil celui de Antoine Maréchal, un représentant de commerce quelque peu naïf.

Le réalisateurs joue sur la rencontre de deux personnages que tout oppose, dès la première scène du film, certainement LA SCÈNE la plus connue du cinéma français.

Les deux personnages se rencontrent lors de l'accident opposant la 2CV de Bourvil et la Rolls-Royce de De Funès, et apparemment c'est Bourvil qui eu l'idée de cette réplique culte "Elle va marcher beaucoup moins bien !"

Cette rencontre entre ces deux hommes fonctionne à merveille puisqu'elle oppose le pauvre et le riche, le naïf et le roublard, une opposition vieille comme le monde mais qui fonctionne toujours surtout quand elle est interprétée par deux acteurs de génie.

Le problème qui peut y avoir avec deux grand acteurs qui partagent l'affiche d'un même film c'est la concurrence, et cette concurrence a bien faillit enterrer le film de Oury.

Louis De Funès qui a mis de très nombreuses années pour arriver à un tournant décisif de sa carrière, a eu du mal à digérer que Bourvil obtienne toutes les bonnes répliques.

Pour Louis De Funès il était éclipsé par Bourvil et donc il commença une gréve de l'inventivité.

Pour calmer son acteur Gérard Oury rajouta pour lui la fameuse scène de la douche, la rencontre d'une armoire à glace et du frêle De Funès.

Malgré quelque tension les deux acteurs livrent une belle performance et surtout un triomphe dans les salles, Le Corniaud fut n° 1 au box-office en 1965 en France avec plus de 11 700 000 entrées et près de 31 000 000 en URSS.

Le Corniaud repose avant tout sur l'opposition entre Bourvil et Louis De Funès, mais la formule fonctionne plutôt bien pour le plus grand bonheur des spectateurs.




Une comédie culte




Synopsis :



Les vacances d'Antoine Maréchal sont bien compromises. A son départ, sa 2 CV est réduite en miettes par la Rolls de Saroyan.

Pour le dédommager il lui offre un voyage Naples-Bordeaux tous frais payés, au volant d'une superbe Cadillac bourrée de drogue et de diamants.




Anecdotes :



C'est Bourvil qui avait demandé que le nom de Louis De Funès soit au même niveau que le sien sur l'affiche du film.






Le tournage débuta le lundi 31 août 1964 à Naples.



Pour Le Corniaud le cachet de Bourvil était trois fois plus important que celui de Louis De Funès.



Le film de Gérard Oury a obtenu le prix du meilleur scénario au Festival de Moscou de 1965.






La Cadillac utilisée par Bourvil est une Cadillac DeVille.



Le Corniaud est le deuxième plus grand succès de Louis De Funès.






Affiches







Pour (re) voir ce film culte en haute définition






Bourvil - Maintenant elle va marcher beaucoup moins bien, forcément... Qu'est-ce que je vais devenir moi maintenant ?



Louis De Funès - Un piéton.








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque