Batman Begins

Batman Begins







Pourquoi voir Batman Begins ?

Pour les 75 ans du justicier de Gotham, Les Films De Crazy Duck vous propose la trilogie de Christopher Nolan avec en autre Christian Bale, Liam Neeson, Michael Cane et Gary Oldman.

La trilogie de Nolan est composée de Batman Begins, The Dark Knight et The Dark Knight Rises.

Huit ans après Batman et Robin de Joel Schumacher, Batman retourne au source et à son commencement.

Après Memento et Insomnia, Christopher Nolan entre de plein pied dans le blockbuster made in Hollywood.

Nolan pour son entrée dans le film à grand spectacle ne choisit pas la facilité, il choisit l'univers particulier des comics et par la même occasion adapte un personnage mythique connu de tous, j'ai nommé Batman.

Déjà porté à l'écran par de nombreux réalisateurs comme Leslie H. Martinson, Tim Burton ou encore Joel Schumacher, Nolan décide de livrer aux spectateurs une relecture beaucoup plus noir que les précédents long métrages et de commencer par les origines du héros de Gotham.

Batman Begins commence donc par les événements qui ont conduits Bruce Wayne à devenir Batman, le jeune Wayne assiste impuissant au meurtre de ses parents.

Profondément traumatisé, il n'aura de cesse de traquer les responsables, quand Bruce a atteint l'âge adulte, le spectateur le suit dans son exile en Asie, un exile qui a pour objectif de mieux comprendre le monde criminel pour mieux le combattre.

Dans sa quête de justice on le découvre dans une prison asiatique ou un jour Henri Ducard, un homme mystérieux l'incite à rejoindre en haut de la montagne une assemblée secrète nommée la Ligue des Ombres, un groupe qui a pour seul et unique objectif de libérer le monde du mal.

Mais ce mouvement est beaucoup trop extrême pour Wayne, il décide donc de mettre un terme à son initiation et retourne à Gotham.

Batman Begins fait dans le réalisme et la noirceur, même si il est moins sombre que The Dark Knight il pose les fondement de la trilogie, un exercice jamais simple mais Nolan fait de Gotham une ville ou se côtoie des grattes ciel immense et des quartiers pauvres et mal fréquentés.

Batman Begins est très classique dans la forme mais dans le fond il bouscule les précédents long métrages consacrés à Batman, Nolan parvient à redonner à Batman ses lettres de noblesse en le faisant déambuler dans une ville Gotham plus que réaliste et respirant l'atmosphère si spécial de l'univers Batman, une atmosphère sombre, violente et sans scrupules.

Ici on est loin des standards des blockbusters mêmes si le budget est en conséquences l'histoire n'est pas sacrifiée au profit des effets spéciaux à outrance.

Pour interpréter Batman et par la même occasion Bruce Wayne, Nolan a fait appel à l'acteur britannique Christian Bale, connu pour ses rôles dans L'Empire du soleil, American Psycho ou encore The Machinist.

Pour incarner le majordome et ami Bruce Wayne qui de mieux que Michael Caine pour interpréter Alfred Pennyworth, pour le reste du casting on retrouve Katie Holmes, Liam Neeson, Gary Oldman, Morgan Freeman, Cillian Murphy et Ken Watanabe.


Pour sa première incursion dans l'univers de Batman, Christopher Nolan sans sort avec les honneurs puisque ce premier volet de la trilogie pose les fondations du protecteur de Gotham.



Un film sombre et réaliste



Synopsis :




Le jeune Bruce Wayne assiste impuissant au meurtre de ses parents. Profondément traumatisé, il grandit obnubilé par un désir de vengeance et voyage aux quatre coins du monde pour étudier la criminologie et les arts martiaux.




Anecdotes :



Batman a été crée par le dessinateur Bob Kane et le scénariste Bill Finger.



Batman apparaît pour la première fois dans le comic book Detective Comics n° 27 en 1939.


Les recettes mondial du film s'élevèrent à plus de 374 000 000 $.



Ra's al Ghul signifie la tête du démon.



Le Manoir Wayne est le Mentmore Towers, il est situé à Mentmore dans le Buckinghamshire construite par Joseph Paxton, créateur du Crystal Palace.


Dans les comics Jonathan Crane n'est pas membre de l'asile d'Arkham vu qu'il s'agit de l'épouvantail.


Le scénario a été écrit par Christopher Nolan et David S. Goyer d'après les personnages créés par Bob Kane et Bill Finger.







Affiches









Pour (re)voir la naissance de Batman en haute définition




La colère décuple ta puissance mais si tu la laisses te dominer, elle va te détruire.

Ra's al Ghul


L’entrainement n’est rien ! Seule la volonté compte.

Ra's al Ghul





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque