La Liste de Schindler

La Liste de Schindler







Pourquoi voir La Liste de Schindler ?

Ce jour du 27 janvier 2015 marque le 70ème anniversaire de la libération du camp de concentration de Auschwitz.

Le 27 janvier 1945, l'Armée Rouge arrive à Auschwitz, elle découvre l'horreur et par la même occasion l'une des pages les plus sombres de notre histoire.

A l'occasion des Commémorations du 70ème anniversaire de la libération des camps de concentration, revenons ensemble sur l’un des plus grands chefs-d’œuvre sur la Shoah.

Le film vu le jour lorsqu'un matin Sid Sheinberg a lu dans le New York Times Book Review la critique d'un livre de Thomas Keneally sur un certain Oskar Schindler.

Il envoya le livre et la critique à Spielberg et posa une option sur les droits du livre au nom de Spielberg, mais le réalisateur de Jurassic Park hésite, pour lui il n'avait ni la maturité ni l’expérience pour traiter d'un tel sujet, il ne voulait pas faire honte, ou pire blesser la mémoire des survivants et celle des morts.

C'est pour ces raisons que Spielberg au départ chercha à confier ce projet à un autre réalisateur, il pensa plus particulièrement au réalisateur franco-polonais Roman Polanski.

Mais Polanski refusa de réaliser La Liste de Schindler, de ses propres mots il dit à Spielberg : "Tu sais, j'ai une autre histoire d'Holocauste, ce n'est pas celle-ci. Je crois que j'ai envie de raconter ma propre histoire.", une histoire qu'il raconta en 2002 dans un film beau et , Le Pianiste.

Steven Spielberg a également tenté de confier la réalisation à Martin Scorsese, mais la encore le réalisateur refusa car il pensait que seul un réalisateur Juif était capable de réaliser un film sur la Shoah.

A la suite de nombreux refus et après quelques années, Spielberg décida de réaliser lui même cette oeuvre d'envergure.

Avant de tourner son film une ébauche de scénario fut rédigée, mais Spielberg n'était pas convaincu, c'est alors que le scénariste Steve Zaillian écrivit une première version du scénario, Spielberg était séduit mais il n'était pas assez long.

Steven Spielberg se rendit avec Steve Zaillian en Pologne pour une visite de reconnaissance, les deux hommes se rendirent à Auschwitz, après cette visite le scénariste se remit à l'écriture du scénario afin d'étoffer et d’approfondir l'histoire.

Son travail porta ses fruits puisqu'il avait rédigé en scénario de 185 pages.

Avec son film, Spielberg voulait montrer toutes les étapes du funeste plans des nazis, enfermer certains Juifs dans des ghettos avant de disperser dans des camps de travaux forcés, ou de les conduire directement dans des camps d'extermination.

Avec un long métrage qui dure plus de trois heures, Spielberg pouvait évoquer ces étapes et également se focaliser sur l'énigmatique Oskar Schindler.

Pour interpréter Oskar Schindler, Steven Spielberg ne voulait pas de star, selon lui cela aurait dénaturer le film, il a donc confié le rôle à l'acteur Irlandais Liam Neeson.

L'acteur interprète un Schindler qui est présenté ici comme un homme superficiel, un dirigent d'une usine de Cracovie qui emploi pour la plupart des ouvriers Juifs.

Schindler n'a rien contre eux et il n'a rien non plus contre l'occupation nazie, mais lorsqu'il découvre un camp de travail forcé voisin de son usine, il décide de faire affaire avec le chef de ce camp, un homme totalement incontrôlable aux tendances psychopathe, Amon Goeth.

C'est Ralph Fiennes qui interprète ce génie du mal, l'acteur prend son rôle tellement à cœur que pour les besoins du film il prit treize kilos en buvant de la Guiness.

Autre personnage important celui de Itzhak Stern interprété par Ben Kingsley, Schindler et Stern se lient d'amitié, Stern devient son comptable, il est chargé de la rédaction d'une listes de noms, information indispensable pour le plan de Schindler.

Itzhak Stern a réellement exister comme Oskar Schindler et Amon Göth surnommé le boucher de Hitler, Stern est peu présent dans le livre de Keneally mais dans le film de Spielberg il est l'égal de Schindler, car pour Spielberg Itzhak Stern fut le génie de Schindler.

La Liste de Schindler fut tourné entièrement en noir et blanc, hormis une bougie allumée au début du film et la célèbre petite fille au manteau rouge.

Pourquoi montré ce manteau rouge en pleine lumière ?

Et bien pour Steven Spielberg je cite : "J'ai filmé cette petite fille en couleur pour montrer que certains cercles très restreints étaient au courant de l'Holocauste, Roosevelt et Eisenhower savaient.
Ce qui se passait crevait autant les yeux qu'une petite fille en manteau rouge, et pourtant, on ne fit rien pour bombarder les lignes de chemin de fer allemandes, pour détruire les fours crématoires ou freiner l'annihilation à l'échelle industrielle des Juifs européens.
C'est le message que j'ai voulu faire passer en filmant cette scène en couleur."

Au départ Steven Spielberg ne voulait pas réaliser ce film trouvant qu'il en était incapable et bien on peut dire aujourd'hui qu'il avait tord car il offre avec ce film un message extrêmement fort et surtout La Liste de Schindler a ouvert une fenêtre sur l'un des événements les plus sombres et tragiques de notre histoire.

Une fenêtre qui a permit de regarder avec nos propres yeux les horreurs que certains on commit pour que le monde ne refasse jamais la même chose.

Avec La Liste de Schindler, Steven Spielberg a réalisé le film de sa vie, un film qui restera à jamais gravé dans les mémoires comme les événements qu'il raconte.




Quiconque sauve une vie, sauve le monde entier




Synopsis :


Oskar Schindler est un industriel allemand, membre du parti nazi.

Il ne pense qu'au profit, il emploie pour la plupart des employés juifs bon marché dans son usine.

Il ne se rend pas compte de l'horreur des nazis, mais assistant au massacre du ghetto de Cracovie il décide d'agir.






Anecdotes :



La Liste de Schindler est inspiré du roman de l'écrivain australien Thomas Keneally.





C'est Leopold "Poldek" Pfefferberg, un des Juifs sauvés par Schindler qui a convaincu l'écrivain d'adapter dans un roman le rôle d'Oskar Schindler dans le sauvetage de plus de 1 000 Juifs internés en camp de concentration durant la Seconde Guerre mondiale.




Steven Spielberg a été obligé de tourner Jurassic Park avant La Liste de Schindler, les studios craignaient que Spielberg n'aurait pas eu la force de réaliser Jurassic Park.




La Liste de Schindler a reçu 80 prix dont 7 Oscars.




L'avant première a eu lieu le 30 novembre 1993 à Washington.




Steven Spielberg n'a pas été payé pour ce film, pour lui il s'agissait de l'argent du sang.




" Quiconque sauve une vie, sauve le monde entier " provient du Talmud.





Oskar Schindler est enterré dans le cimetière Chrétien sur le Mont Sion à Jérusalem.







Affiches






Pour (re) voir ce chef d'oeuvre en haute définition









Il faut que je fasse des films qui m'effraient, la peur m'inspire davantage que la confiance.

Read more at http://www.dicocitations.com/auteur/4194/Steven_Spielberg.php#BkoxCPdzcZEXQU38.99

"Il faut que je fasse des films qui m'effraient, la peur m'inspire davantage que la confiance."


Steven Spielberg






"Cette liste c'est le bien absolu. 
Cette liste c'est la vie. 
Tout autour de ces marges, il y a le gouffre."

Itzhak Stern


"Oskar vous avez ici les 1100 personnes qui sont vivantes grâce à vous. 

Regardez-les. 

Il va y avoir des générations grâce à ce que vous avez fait."

Itzhak Stern






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque