American Sniper

American Sniper







Pourquoi voir American Sniper ?

Avec son nouveau long métrage, Clint Eastwood signe l'un de ses meilleurs films, mais aussi l'un des plus controversés.

Le dernier film du réalisateur Californien est sorti le 18 février en France, mais c'est aux États-Unis que le film est sorti en premier, le 16 janvier pour la sortie national, American Sniper a récolté pour le moment (25 février 2015) plus de 320 000 000 $ rien qu'aux États-Unis.

Succès au box-office et polémiques, American Sniper ne laisse pas indifférent, certaines voix s’élèvent aux États-Unis et reprochent au film d'Eastwood d'être une oeuvre de propagande en faveur de l'armée américaine.

Parmi ces voix le réalisateur de Fahrenheit 9/11, Michael Moore, le réalisateur a écrit sur Twitter "Mon oncle a été tué par un sniper pendant la Seconde Guerre mondiale. On nous apprenait que les snipers étaient des lâches. Qu'ils vous tiraient dans le dos. Les snipers ne sont pas des héros. Et les envahisseurs sont pires".

Suite aux propos de Michael Moore, Sarah Palin a déclaré «Alors que vous caressez des trophées en plastique qui brille que vous vous échangez en crachant sur la tombe des combattants de la liberté qui vous ont permis de le faire, sachez que le reste de l'Amérique considère que vous n'êtes pas dignes de cirer les bottes de combat de Chris Kyle.»

Les débats vont bon train sur internet, mais American Sniper ne se résume pas à un pugilat politique.

Tout le monde sait que Clint Eastwood est un républicain et un patriote assumé, évidemment avec ce film de guerre le réalisateur prend le partie de l'armée, mais il prend quand même ses distances avec la voie toute tracée du patriotisme qu'il aurait pu prendre.

Oui Eastwood glorifie l'armée et surtout Chris Kyle, mais le réalisateur montre également les ravages psychologiques que peut causer une guerre sur les soldats.

Ravage qui a causé la mort de la légende en 2013, après avoir quitté l'armée l'ancien sniper Chris Kyle s'occupe des vétérans, la mère d' Eddie Ray Routh, un ancien Marine de 25 ans qui souffre de syndrome de stress post-traumatique lui demande d'aider son fils.

Le 2 février 2013 avec son ami Chad Littlefield, Chris amène Eddie sur le champ de tir de Rough Creek Lodge près de la ville de Glen Rose au Texas, Kyle et son ami Chad sont retrouvés morts, abattus de treize balles par Eddie Ray Routh.

Coïncidence du calendrier, le procès de Eddie Ray Routh s’est ouvert le 11 février 2015.

Outre la polémique, Clint Eastwood livre un film de guerre qui tend plus vers le drame, un drame humain brillamment interprété par un Bradley Cooper méconnaissable.

L'acteur de Philadelphie révélé en 2009 par Very Bad Trip, est ici métamorphosé, pour coller au mieux au personnage de Chris Kyle, Bradley Cooper a subi un entraînement intensif digne d'un véritable Navy SEAL.

Pendant plusieurs mois l'acteur de Very Bad Trip a soulevé quantité de fonte, absorbé autant de calories, et a également reçu une formation de tireur d'élite.

Bradeley Cooper colle parfaitement au rôle de Chris Kyle, c'est d'ailleurs son implication dans le projet qui lui a permis d'interpréter l'ancien Navy SEAL, au départ l'acteur ne devait que produire le film.

American Sniper nous transporte entre passé et présent via des flashback qui servent habillement l'histoire.

L'histoire parlons-en, ici Clint Eastwood s’inspire de l'histoire vraie de Chris Kyle en s'appuyant sur son livre autobiographique, le sniper le plus redoutable de l'armée américaine a revendiqué avoir abattu 255 personnes durant la guerre d'Irak, ce chiffre a été abaissé 160 par l'armée.


Scénario s'inspirant de faits réels et mise en scène classique mais redoutable, le spectateur est au coté de la légende, il le suit à la vie aux États-Unis et à la guerre en Irak.

Outre Bradley Cooper qui tient ici l’un de ses meilleurs rôles, Sienna Miller n'est pas en reste, elle interprète Taya Renae Kyle, l’épouse dévouée de Kyle.

Clint Eastwood passe très habilement du film de guerre au drame psychologique, American Sniper est peut être teinté de polémique mais il n'en demeure pas moins un grand film.





Un film magnifique et terrible à la fois





Synopsis :



L'histoire vraie de Chris Kyle, un tireur d'élite des Navy Seals surnommé « La Légende » par ses camarades pour ses exploits au combat.





Anecdotes :




Chris Kyle, de son vrai nom Christopher Scott Kyle, est né le 8 avril 1974 à Odessa au Texas et mort assassiné le 2 février 2013 près de Glen Rose au Texas.




Chris Kyle a été surnommé Le diable de Ramadi par les insurgés irakiens et La Légende (The Legend) par l'armée américaine.




Le film a été tourné en Californie et au Maroc.




Chris Kyle a obtenu de nombreuses distinction, dont notamment 2 Silver Star et 5 Bronze Star Medal.




Pour les besoins du film, Bradley Cooper a cherché a obtenir le méme accent texan que La Légende.


Sienna Miller a elle aussi préparé son role en discutant avec la femme de Chris Kyle.


Eddie Ray Routh, l'homme accusé du meurtre de Chris Kyle et de son ami Chad Littlefield, a été condamné aujourd'hui mercredi 25 février 2015 à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle.


American Sniper a remporté dimanche 22 février 2015 l'Oscar du meilleur montage sonore.



Chris Kyle a obtenu un record de distance de tir pour un tireur d'élite en 2008 pendant la guerre d'Irak avec un tire à 1900 mètres.









Affiches







"Ce que vous donner à la vie est ce que vous obtenez d'elle."

Clint Eastwood



"Je suis prêt à rentrer à la maison"

Chris Kyle




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich