Papillon

Papillon








Pourquoi voir Papillon ?

Avant d’être un classique du cinéma, Papillon est d'abord un roman autobiographique du même nom, il a été écrit en 1969 par Henri Charrière, alias Papillon.

Henri Charrière est un ancien bagnard né le 16 novembre 1906 à Saint-Étienne-de-Lugdarès en Ardèche et mort le 29 juillet 1973 à Madrid.

Il est condamné pour le meurtre de Roland Legrand aux travaux forcés à perpétuité au bagne de Guyane, le 28 octobre 1931, Charrière a toujours nié ce meurtre, malgré cela il n'échappera pas au bagne.

Après plusieurs tentatives il parvient à s'évader en mars 1944, il arrive à Caracas au Venezuela en 1945, 11 ans plus tard il devient citoyen vénézuélien.

C'est en 1968 qu'il écrit son ouvrage autobiographique qui le rendu célèbre, publier par Robert Laffont, son livre c'est vendu à prés de 13 000 000 d'exemplaires.

C'est en 1973 que l'adaptation de Papillon voit le jour, réalisé par Franklin J. Schaffner à qui on doit Douze Hommes en colère, La Planète des singes ou encore Patton, au départ c'est Jean-Paul Belmondo qui devait interpréter le rôle de Henri "Papillon" Charriere, finalement, c'est Steve McQueen qui décrocha ce rôle et par la même occasion forma un duo de légende avec Dustin Hoffman.

Avant Papillon The King of Cool est déjà une star mondial avec c'est nombreux succès comme Bullitt, La Grande évasion, L'Affaire Thomas Crown, La Canonnière du Yang-Tse, La Tour infernale, Guet-apens ou encore Le Mans.

Quand à Dustin Hoffman il est en pleine ascension après une reconnaissance internationale en 1967 avec son personnage de Benjamin Braddock dans Le Lauréat, sa carrière prend ensuite de l'ampleur avec Macadam Cowboy, Little Big Man et Les Chiens de paille.

Retrouver Steve McQueen et Dustin Hoffman dans un même film est un rêve pour tout cinéphile qui se respecte et qui plus est dirigés par Franklin J. Schaffner.

Pour l'histoire du film, le réalisateur de La Planète des singes s'appuie sur les grandes lignes du livre de Henri Charrière.

Papillon (Steve McQueen) et Louis Delga (Dustin Hoffman) sont envoyés au bagne de Cayenne en Guyane française, le premier pour un crime qu'il n'a pas commis et le second pour avoir détourné des fonds.

La première partie pose les personnages et le décor, c'est donc dans la seconde partie du film que les deux acteurs sont au sommet de leur art, Dustin Hoffman interprète un homme intelligent mais peu habitué à la violence, quand à lui Steve McQueen interprète un homme condamné à tort prêt à tout pour atteindre la liberté.

Les deux hommes sont remarquables mais il faut avouer que dans la seconde partie du film le personnage de Papillon incarné par Steve McQueen prend une grande importance dans l'histoire.

C'est notamment avec les scènes se déroulant en cellule d'isolement que Steve McQueen dévoile ce qui est probablement son meilleur jeu d'acteur, le spectateur peut voir au fur et à mesure la déchéance d'un homme brisé par le système carcéral extrême du bagne de Cayenne.

C'est cette transformation qui est la quintessence même de cette oeuvre, lutter encore et toujours pour sa liberté malgré les épreuves, avoir un espoir aussi mince soit-il pour atteindre la plus belle chose en ce monde, la liberté.

Franklin J. Schaffner installe la liberté au premier plan de son oeuvre désormais mythique, un insatiable désir de liberté qui pousse les hommes à s'échapper quel qu'en soit le prix.

Le film repose en partie sur deux immenses acteurs que sont McQueen et Hoffman, d'ailleurs leur duo fonctionne à merveille et est depuis entré dans les duos mythiques du cinéma.

Malgré les près de 2h30 que dure le film on ne s'ennuie pas, notamment grâce à un scénario intéressant, une reconstitution crédible et des personnages haut en couleur.

Un film à voir et à revoir sans jamais se lasser, le propre des chefs d'oeuvre.




Une oeuvre puissante







Synopsis :


Henri Charrière est jugé à tort pour un meurtre qu'il n'a pas commis, il est condamné et envoyé au bagne de Cayenne.

Durant son voyage vers Cayenne, il fait la connaissance de Louis Delga, un faussaire qui comme lui a été condamné pour Cayenne.

Henri Charrière n'aura qu'une idée en tête, s'évader.





Anecdotes :



Louis Delga était un faussaire français qui a été impliqué dans l'Affaire des faux bons de la Défense Nationale, il est né en 1890 à Marseille et est mort en 1945 sur l' Île du Diable en Guyane Française.






Papillon meurt en juillet 1973 d'un cancer de la gorge à Madrid, il sera enterré selon sa volonté dans le cimetière de Lanas en Ardèche.


Pour les besoins du film Dustin Hoffman porte des lunettes dotées de verres très épais, il a du porter des lentilles pour voir correctement.


Papillon est sortie le 16 décembre 1973 aux Etats-Unis et le 6 février 1974 en France.


Le film a été tourné en Espagne, en Jamaïque, à Maui à Hawaii, au Venezuela et à St Laurent du Maroni en Guyane.






Affiches











Pour (re) voir ce chef d'oeuvre en haute définition









"Un homme n'est jamais perdu. 
Malgré tout ce qu'il a pu commettre, à un moment donné de sa vie il y a toujours une chance de le récupérer et d'en faire un homme bon et utile à la communauté."

Henri Charrière


"Quand je crois à quelque chose, je me bats de toutes mes forces pour le défendre."


Steve McQueen



"Les deux accessoires indispensables à la vie sont le soleil et le lait de coco."


Dustin Hoffman



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich