À La Poursuite d'Octobre Rouge

À La Poursuite d'Octobre Rouge








Pourquoi voir À La Poursuite d'Octobre Rouge ?

Aujourd'hui, mardi 25 août 2015 marque le 85ème anniversaire de Sean Connery.

Pour rendre hommage à cet immense acteur qui a été anobli par la reine Élisabeth II en 2000, en récompense de sa carrière au cinéma et des services rendus aux arts britanniques, revenons sur un film qui est toujours un modèle du genre 25 ans après.

John McTiernan est un réalisateur qui s'est fait révéler par deux films d'action pur et dur, Predator en 1987 et Piège de Cristal un an plus tard, avec cette notoriété grandissante McTiernan peut désormais s'offrir le luxe de voguer vers d'autres horizons.

Pour son quatrième film, John McTiernan s'éloigne du genre action viril pour s'attaquer à la première adaptation cinématographique autour du personnage de Jack Ryan, The Hunt for Red October, un roman d'espionnage/techno-thriller, de l'écrivain américain Tom Clancy sorti en 1984.

À La Poursuite d'Octobre Rouge se déroule en 1984, en pleine Guerre Froide l'URSS lance un sous-marin révolutionnaire doté d'un nouveau système de propulsion silencieux appelé « la chenille » qui le rend indétectable.

Nommé Octobre Rouge, pour ses premiers essais le sous-marin est confié au capitaine Marko Ramius (Sean Connery), un officier aux états de service exemplaires.

Mais une fois en mer, le capitaine exécute l'officier politique et prend totalement le contrôle du sous-marin se dirigeant vers les États-Unis.

Les américains et les soviétiques veulent à tout prix l’intercepter, personne ne connaît ses intentions, la guerre ou la paix.

En s'éloignant de son genre habituel McTiernan a pris un gros risque, les fans de la première heure vont ils apprécier ?, une chose est sure en prenant ce pari le réalisateur nous a offert un film d'espionnage haletant sur fond de Guerre Froide et de frappe nucléaire, agrémenté d'un casting cinq étoiles.

En parlant d'étoiles, pour composer son casting McTiernan a fait appel à Sean Connery, Sam Neill, Scott Glenn, James Earl Jones et Alec Baldwin.

Les deux premiers accaparent pratiquement toute l'attention, Sean Connery en tête avec son charisme imposant, si l'histoire principal est détenue par le sage Sean Connery, les histoires parallèles ne sont pas en reste, le parcours de Jack Ryan (Alec Baldwin), et l'autre sous-marin soviétique commandé par par Viktor Tupolev (Stellan Skarsgård).

Les différentes histoires donnent aux spectateurs une vision global de l'intrigues, les enjeux pour l'équipage de l'Octobre Rouge, pour les soviétiques ainsi que pour les américains.

À La Poursuite d'Octobre Rouge est un huit clos haletant, jonglant entre paranoïa et incertitude sur l'avenir du sous-marin et de son équipage.

Estampillé symbole du cinéma d'action, John McTiernan signe un film de plus de deux heures qui en est pratiquement dénué, un essai concluant puisque son adaptation de l'oeuvre de Tom Clancy est toujours aujourd'hui un modèle du genre.

L'autre surprise de McTiernan vient de l'emploi de ses personnages, au départ on imagine mal Jack Ryan au cœur de l'action à bord d'un sous-marin soviétique, pareil pour le capitaine Ramius qui ressemble plus à un sage et non à un homme capable de déclencher une guerre.

McTiernan surprend une nouvelle fois à tel point qu'on imagine mal qui pour remplacer les deux acteurs, preuve que le plan du réalisateur était une brillante idée.

Le scénario du film est signé Larry Ferguson qui a également travaillé sur Highlander et Alien³ et Donald Stewart qui quand à lui a travaillé sur Jeux de Guerre et Danger Immédiat.

À La Poursuite d'Octobre Rouge est un thriller politique redoutable qui allie habilement huit clos inquiétant et rapport conflictuel entre la Russie et les États-Unis, un film d'une efficacité toujours aussi redoutable, sans temps mort et avec un suspense qui tient éveillé le spectateur jusqu'à la fin.



Impeccable 




Synopsis :


1984, en pleine Guerre Froide l'URSS lance un sous-marin révolutionnaire doté d'un nouveau système de propulsion silencieux appelé « la chenille » qui le rend indétectable.

Nommé Octobre Rouge, pour ses premiers essais le sous-marin est confié au capitaine Marko Ramius, un officier aux états de service exemplaires.

Mais une fois en mer rien ne va ce passer comme prévu 




Anecdotes :



Le film est sorti le 2 mars 1990 aux États-Unis et le 9 août 1990 en Allemagne de l'ouest.


Le tournage s'est déroulé aux États-Unis ( Alaska, Washington, Californie) et en Angleterre (Londres, Liverpool).


Harrison Ford était pressenti pour jouer dans le film.


Avec un budget de 30 000 000 $, le film a été un succès public en rapportant plus de 201 000 000 $ dans le monde dont 122 000 000 aux États-Unis.


Sean Connery a passé du temps en à bord du USS Puffer (SSN 652) pour la préparation de son rôle. On lui a donné le statut de Commandant et permis de donner des ordres sous l'eau avec le capitaine à côté de lui.






Affiches






Pour (re) voir ce huit clos haletant en haute définition





"Voilà quarante ans que je livre une guerre. Une guerre sous la mer. Une guerre sans bataille. Une guerre qui n'a laissé aucun monument, rien que des victimes"



Capitaine Ramius



"Mon morse est si rouillé. J'espère que je ne vais pas lui envoyer les mensurations de Marilyn Monroe"

Capitaine Mancuso



"Cela me rappelle les jours glorieux du Spoutnik et de Youri Gagarine, quand le monde tremblait devant le rugissement de nos fusées. Et bien il tremblera encore, terrifié par notre silence."

Capitaine Ramius






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich