Back To The Future Day 21 Octobre 2015

Back To The Future Day 21 Octobre 2015



Ça y est on y est


Aujourd'hui Mercredi 21 octobre 2015 est certainement le jour le plus attendu des fans de la saga Retour Vers Le Futur.

Certaines personnes attendent ce jour depuis la sortie de Retour Vers Le Futur II il y a déjà 26 ans.

Pourquoi cette date est-elle si importante ?

Et bien au début de Retour Vers Le Futur II, Marty, Doc et Jennifer, à bord de la DeLorean volante arrivent dans le futur le Mercredi 21 octobre 2015 à 16 h 29.

Cette date est marquée dans l'agenda de tous les fans de la trilogie depuis la sortie du film, pour célébrer cette anniversaire revenons ensemble sur la saga culte.



Retour Vers Le Futur







Pourquoi voir Retour Vers Le Futur ?

Aujourd'hui vendredi 3 juillet marque le 30e anniversaire de la sortie américaine de Retour Vers Le Futur, à cette occasion revenons sur la trilogie culte, nom de Zeus !

Quand en 1985 sort sur les écrans le premier volet de la trilogie, le réalisateur Robert Zemeckis était à mille lieues de deviner le phénomène qu'allait devenir sa saga.

Avant cette entrée fracassante dans les têtes des cinéphiles et autre fans, Robert Zemeckis s'était jusque là cantonner à réaliser des comédies comme Crazy Day ainsi que La Grosse Magouille et un film d'aventure avec À La Poursuite du Diamant Vert.

Retour Vers Le Futur est donc la première incursion de Zemeckis dans la science fiction, et pour une première il frappe fort, il s'entoure du scénariste Bob Gale, c'est avec lui que Zemeckis eut l'idée de Retour vers le futur, les deux hommes se demandaient comment aurait pu se passer la rencontre avec leurs parents.
C'est donc de cette idée qu'est née l'histoire des aventures de Marty et Doc, en 1985 le jeune Marty McFly mène une vie normale auprès de sa petite amie Jennifer et de son vieille ami le professeur Emmett"Doc"Brown.

Un soir ou Doc test une nouvelle invention révolutionnaire, la démonstration tourne mal et Marty est propulsé avec la DeLorean dans le passé en 1955, dans cette époque qu'il ne connaît pas il va malgré lui empêcher ses parents de se rencontrer, avec l'aide du Doc de 55 ils vont tenter de remettre les choses à leur place.

Avec Retour Vers Le Futur Zemeckis retrouve une vieille connaissance en la personne de Steven Spielberg, Retour Vers Le Futur marque les retrouvailles de Robert Zemeckis et Steven Spielberg, leur première collaboration remonte à 7 ans avec Crazy Day puis par La Grosse magouille 5 ans auparavant.

Steven Spielberg est un atout indéniable dans le projet de Zemeckis, le réalisateur est ici producteur exécutif du film, sa société de production Amblin Entertainment produit également le film avec Universal Pictures.

Spielberg dégage des ondes positive pour attirer l'attention, il sort de nombreux films à succès comme Les Aventuriers de l'Arche perdue, E.T. l'extra-terrestre, La Quatrième Dimension ou encore Indiana Jones et le Temple Maudit, et puis point positif pour Zemeckis c'est que l'équipe de production composée de Steven Spielberg, Kathleen Kennedy et Frank Marshall est plutôt prolifiques car à eu trois ils ont produit bon nombre de films dont Les Goonies, Gremlins et Poltergeist.

Retour Vers Le Futur attire de part son cotés déroutant, jusqu'alors un film de SF ne ressemblait pas du tout à cette oeuvre démesurée, des le début la musique rock entraîne le spectateur à suivre la vie de Marty McFly, un jeune homme plutôt ordinaire qui a une famille qui l'est moins, la aussi Zemeckis bouscule les règles du genre en intégrant des personnages plutôt atypiques voir farfelues, le père de Marty n'est pas vraiment un winner, sa mère est un peu portée sur la bouteille, quand à son ami Doc, on peut le comparer à un savant fou.

Tout ce jolie monde fait parti d'une gigantesque aventure entre présent et passé menée tambour battant, les péripéties s’enchaînent à un rythme effréné, entre l'arrivée un peu brusque dans une grange, une course poursuite en skate-board bricolé en passant par une interprétation énergique de Johnny Be Good et une fin diablement électrique.


Robert Zemeckis a également eut la brillante idée de profiter du choc temporel pour télescoper les générations, dans Retours Vers Le Futur nous assistons donc à de nombreuses références culturelles, le célèbre Dark Vador (Star Wars) de la planète vulcain (Star Treck) qui écoute du Van Halen ou encore Doc qui se moque de Marty quand celui-ci lui dit que c'est Ronald Reagan qui est président en 1985.

Et puis ce suspens sur le retour de Marty en 1985, comment diable va t-il rentrer chez lui sans plutonium ? 

Retour Vers Le Futur ne serait rien sans ses acteurs, pour interpréter Marty, Robert Zemeckis porte son choix sur un jeune comédien remarqué dans la série Sacrée Famille, et que serait la trilogie culte sans Doc, sûrement l'un des personnages les plus célèbres du cinéma.

Incarné par Christopher Lloyd qui sans donne à cœur joie, le personnage de Doc est complètement barré et c'est pour cela qu'on l'adore, il est l’âme du film sans lui plus d'explications scientifique et plus de maquettes (pas à l'échelle), ni d'inventions farfelues.

Pour compléter le casting on retrouve Lea Thompson (Lorraine McFly), Crispin Glover (George McFly) et Thomas F. Wilson (Biff Tannen).
Retour Vers le Futur n'est pas seulement une trilogie, c'est l’emblème de toute une génération, des répliques cultes, des personnages haut en couleurs, un humour décoiffant surtout à 88 miles.


Un chef d'oeuvre




Synopsis :



C'est donc de cette idée qu'est née l'histoire des aventures de Marty et Doc, en 1985 le jeune Marty McFly mène une vie normale auprès de sa petite amie Jennifer et de son vieille ami le professeur Emmett"Doc"Brown.

Un soir ou Doc test une nouvelle invention révolutionnaire, la démonstration tourne mal et Marty est propulsé avec la DeLorean dans le passé en 1955, dans cette époque qu'il ne connaît pas il va malgré lui empêcher ses parents de se rencontrer, avec l'aide du Doc de 55 ils vont tenter de remettre les choses à leur place.





Anecdotes :



Retour Vers Le Futur est sorti le 3 juillet 1985 aux Etats-Unis et le 30 octobre 1985 en France.



Le film a fait un carton au box-office mondial en rapportant plus de 351 000 000 $ dont 211 000 000 $ rien qu'aux USA.



Le budget du film s'éleva à 19 000 000 $.


La DeLorean DMC-12 est une voiture construite par la DeLorean Motor Company de 1981 à 1983, c'est également l'unique modèle produit par ce constructeur.


Il a fallu réécrire 40 fois le script pour avoir la version définitive.


Bob Gale et Robert Zemeckis ont reçu une lettre d'un fan, et pas n'importe quel fan puisqu'il s'agit de John DeLorean, le créateur de DeLorean Motor Company, il a remercié les deux hommes pour avoir fait apparaître sa voiture dans le film.




Affiches








Pour (re) voir ce classique en haute définition





"Faut voir grand dans la vie, quitte à voyager à travers le temps au volant d’une voiture, autant en choisir une qui ait d’la gueule !"

Doc



Doc : Alors dites-moi visiteur du futur, qui est président des Etats-Unis en 1985 ?

Marty : Ronald Reagan.

Doc : Ronald Reagan, l’acteur ? Ah Ah ! Et qui est vice président ? Jerry Lewis ?




"Encore ! Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire de pieds ? Les pieds seraient le point sensible des hommes du futur ? C'est peut-être dû à un accroissement de la pesanteur."


Doc



Retour Vers Le Futur II







Pourquoi voir Retour Vers Le Futur II ?

Quatre ans après le succès planétaire du premier volet, Robert Zemeckis rempile pour la suite des aventures de Marty et Doc.

Une suite d'un film n'est jamais évident car il faut égaler voir surpasser le premier, surtout qu'à l'origine selon le réalisateur Robert Zemeckis, aucune suite n'était prévue, même si à la fin de Retour Vers Le Futur on peut voir la phrase "To Be Continued", alors comment succéder à un film comme Retour Vers Le Futur ?

Et bien Robert Zemeckis et Bob Gale planchèrent sur un scénario, il fallait impérativement que le début de Retour Vers Le Futur II coïncide avec la fin du premier film.

Quand nous avons quittés nos deux aventuriers du voyage temporel à la fin du premier volet, Doc avait résolu le problème du voyage dans le temps, plus besoin de plutonium, maintenant la DeLorean fonctionne au déchets ménagers et en plus elle vole !

On retrouve Marty tout juste revenu de 1955, Marty doit déjà repartir de 1985 dans le futur, Doc a découvert que le futur de Marty et de ses enfants n'est pas rose, Marty et Doc sont en route vers le futur, mais la route sera semée d’embûches.

Avec Retour Vers Le Futur III, Zemeckis joue avec les paradoxes temporels, nos deux héros et la DeLorean irons de 1985 en 2015 puis en 1955 pour réparer quelques petites erreurs, avec Doc qui a rendu les voyages dans le temps extrêmement simples du fait du combustible utilisé, le réalisateur met un point d'honneur à montrer ce qui pourrait arriver si on pouvait voyager dans le temps à sa guise et les conséquences si on en abuse.

Ce problème de causer d'important changements dans sa propre vie et celle des autres implique un beaucoup plus sombre que dans le premier film, car au bout du conte Zemeckis nous montre les conséquences des voyages dans le temps mais également nous montre que l'argent ne fait pas le bonheur.

Même si l'élément déclencheur c'est le fils de Marty dans le futur, Marty voulait se servir de l'Almanach des sports pour s'enrichir alors que Doc lui avait déconseillé de le ramener.

C'est cette quête d'argent qui causa la perte de Marty de retour en 1985 après que Biff se soit emparé de l'Almanach dans le futur, une erreur qui est au centre de l'intrigue.

Plus sombre et plus réussi que son prédécesseur et que son successeur, Retour Vers Le Futur II doit son succès à l'intrigue mais également à la richesse de ses décors, qui dit futur dit technologie avancée et progrès extraordinaire, avec cette suite le spectateur est immergé dans trois époques (1955,1985, 2015), le futur est l'occasion de découvrir une multitude d'inventions, les voitures volantes et les kits pour transformer votre ancienne voiture en engin volant en passant par le mythique hoverboard, les baskets qui se lassent toutes seules ou encore la nourriture prête en un claquement de doigt.

Bon nombre d'objets cultes qui on fait de Retour Vers Le Futur une trilogie connue de tous.

Au casting on retrouve bien évidemment Michael J. Fox (Marty McFly) et Christopher Lloyd (Dr. Emmett 'Doc' Brown), Lea Thompson (Lorraine), Thomas F. Wilson (Biff Tannen), en ce qui concerne Claudia Wells qui interprétait Jennifer Parker dans le premier opus, elle cède sa place à Elisabeth Shue et Crispin Glover qui interpréte George McFly dans le premier film a été remplacé par Jeffrey Weissman.

Robert Zemeckis et Bob Gale revisitent le film précédent en y ajoutant une histoire parallèle qui déstabilisera nos deux héros, un questionnement sur l'usage d'une machine à voyager dans le temps et un scénario plus complexe et audacieux que le premier volet font de Retours Vers Le Futur II un film riche et dynamique.




On embarque là où on n'a pas besoin... de route !




Synopsis :


Tout juste revenu en 1985, Marty doit repartir avec Doc vers le futur.

En compagnie de Doc et de sa fiancée Jennifer, Marty va devoir modifier son avenir et celui de son fils.






Anecdotes :



Retour Vers Le Futur II a bénéficié d'un budget de 40 000 000 $, beaucoup plus que Retours Vers Le Futur et ses 19 000 000 $.


Le film est sortie le 22 Novembre 1989 aux États-Unis et le 20 Décembre 1989 en France.


Steven Spielberg étant producteur exécutif du film, des clins d’œil lui sont adressé durant le film, notamment la diffusion au cinéma de Hill Valley des Dents De La Mer 19.


Flea, bassiste des Red Hot Chili Peppers fait une apparition dans le film.


Retours Vers Le Futur II marque la première apparition à l'écran de l'acteur Elijah Wood.


Robert Zemeckis retrouve Christopher Lloyd un an après Qui Veut La Peau De Roger Rabbit ?




Affiches







Pour (re) voir la suite des aventures de Marty et Doc en haute définition








Marty McFly : Eh Doc reculez ! La route est trop courte pour atteindre 88 miles à l’heure.


Doc : La route ? Là où l'on va on n'a pas besoin...de route !


Doc : Marty, je n'ai pas inventé la machine à voyager dans le temps dans un but lucratif. J'ai inventé la machine à voyager dans le temps, pour voyager dans le temps!
Mon but c'est d'élargir notre perception de l'humanité, d'où nous venons, où nous allons, les soubresauts et les péripéties, les périls et les promesses peut-être même trouver une réponse à cette éternelle question : Pourquoi ?

Marty McFly : Doc, j'vous dis pas le contraire mais ça mettra un peu de beurre dans les épinards.


Les voyages dans le temps sont beaucoup trop dangereux. Mieux vaut que je me consacre à l'étude de l'autre grand mystère de l'univers, les femmes.

Doc



Retour Vers Le Futur III








Pourquoi voir Retour Vers Le Futur III ?



Le final d'une trilogie mythique.


Après Retour Vers Le Futur et Retour Vers Le Futur 2, ce troisième opus à la lourde tache de conclure la trilogie et de succéder à son prédécesseur qui en avait mis plein les yeux.

Le dernier volet de la trilogie culte était attendu avec impatience par les fans du monde entier, et pour cause le deuxième film des aventures de Marty et Doc avait suscité un énorme engouement pour le film et ses objets devenus culte, comme l'hoverboard, les lacets automatiques ou encore le blouson auto-séchant.

Retour vers le futur II et Retour vers le futur 3 furent tournés simultanément car pensés comme deux parties d'un même film, c'est pour cela que les deux films sont sortis sur les écrans à peu d'intervalles.

Pour conclure sa trilogie, Robert Zemeckis retourne aux sources du premier volet en reprenant une intrigue linéaire, dans Retour Vers Le Futur l'objectif était pour Marty de faire que ses parents se rencontrent et ainsi qu'il naisse un jour, ici c'est la vie de Doc qui est menacée.

Au début du long métrage on retrouve Marty coincé en 1955 car Doc s'est retrouvé propulsé en plein Far West après que la foudre se soit abattue sur la DeLorean.

Grace à une lettre que Doc lui a envoyé 70 ans auparavant, Marty et le Doc de 1955 réussissent à réparer la DeLorean de 1885 que Doc avait cacher au fond d'une mine.

Dans le cimetière attenant à la mine, Marty tombe sur la tombe de Doc, assassiné une semaine après par Bufford Tannen, une semaine après avoir écrit la lettre à Marty, Marty décide d'aller chercher son ami en 1885 et le ramener avec lui.

Pour l'ultime chapitre de la trilogie, Zemeckis décide de transposer les aventures de Marty Mc Fly et du Dr. Emmett Brown au Far West, le western est un genre mythique du cinéma américain, en immergent nos deux héros dans les décors somptueux, le réalisateur rend hommage à sa manière au western.

Tout y est, cow-boys, indiens, immenses étendues, revolvers, duels au soleil, whisky et train à vapeur, dans son film Zemeckis incorpore des clin d’œil aux westerns, avec notamment de nombreuses références à Clint Eastwood, Marty interpréter par Michael J. Fox se fait appeler en 1885 Clint Eastwood et il porte également sous son poncho une plaque de fonte lors du duel avec Buford Tannen comme Clint Eastwood dans Pour Une Poignée De Dollars.

L'arrivée de Marty dans la gare de Hill Valley en 1885 est filmée presque de la méme manière que l'arrivée de Claudia Cardinale à la gare dans Il était une fois dans l'Ouest.

Comme pour les deux premiers volets, Retours Vers Le Futur III est un choc culturel entre un ado de 1985 et la conquête de l'Ouest, d'ailleurs Marty non comptent de faire référence à Clint Eastwood, il empreinte également le célèbre moonwalk de Michael Jackson.

Retour Vers Le Futur III est proche du premier sur sa construction, mais il n'en reste pas moins une oeuvre à par entière de la trilogie, dans cette ultime aventure nos héros ont eu le temps de mûrirent, Doc prend conscience de la dangerosité des voyages dans le temps et Marty prend sur lui quand on le traite de mauviette.

Comme dans les deux Retours Vers Le Futur, les péripéties s’enchaînent à un rythme effréné, l'histoire se base plus sur le personnage de Doc contrairement au deux précédents volets, on découvre certains aspects de la jeune du Dr. Emmett Brown, comme sa fascination pour Jules Verne et ses récits.

Toutes les bonnes choses ont une fin, en réalisant un western complètement fou Robert Zemeckis conclut de la meilleur des manière sa trilogie commencée en 1985, l'ensemble des trois films se suivent avec une réelle cohérence et une grande fluidité.

Retours Vers Le Futur marque la fin d'une trilogie mythique mais le début de la légende de Doc Brown et Marty McFly, deux noms qui resteront dans l'histoire de la science fiction à jamais.


Un final de folie, Nom de Zeus



Synopsis :


Après son voyage dans le futur et après que Doc a été envoyer en 1885, Marty McFly reçoit une lettre de son ami du passé, Marty Décide de le ramener en 1985 avant que celui ci meurt en 1885.



Anecdotes :


Retour Vers Le Futur III a pratiquement entièrement été tourné en Californie ainsi qu'en Arizona et en Utah.


Les membres du groupe ZZ Top font une apparition dans le film en musiciens lors de la fête de la ville.


Clint Eastwood a donné sa permission pour que Michael J.Fox porte son nom à l'écran.


La DeLorean utilisé dans le film était exposée au restaurant Planet Hollywood à Honolulu, le restaurant a été fermé en 2010.





Dans Retour Vers Le Futur III, Michael J. Fox interprète Marty McFly mais également Seamus McFly.



Après la trilogie Retour Vers Le Futur, Robert Zemeckis retrouvera Christopher Lloyd dans Qui Veut La Peau de Roger Rabbit ? et Michael J. Fox dans Fantômes contre Fantômes dont il est l'un des producteurs.




Affiches






Pour (re) voir le dernier volet de la trilogie mythique en haute définition




Marty McFly : Du calme, c'est moi, c'est moi, c'est Marty.


Doc : Non, c'est impossible, je viens de te renvoyer vers le futur !

Marty McFly : Oui je sais vous m'avez aidé à retourner vers le futur, mais me revoilà ; je suis de retour du futur !



Le conducteur du train : C’est un hold-up ?


Doc : Non c’est une expérience scientifique !






"Le futur n'est jamais écrit à l'avance pour personne ; votre futur sera exactement ce que vous en ferez alors faîtes qu'il soit beau pour chacun de vous."

Doc Brown


Emmett Brown : Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre. 

Retour Vers Le Futur


Emmett Brown : Ça semble assez incroyable que le vieux Biff ait choisi précisément cette date. Cela pourrait signifier que ce segment du temps contient une spécificité cosmique intrinsèque, un peu comme si c'était le point d'intersection de l'ensemble du continuum espace-temps. À moins que ça ne soit qu'une vulgaire coïncidence.



Retour Vers Le Futur II




Emmett Brown : Le futur n'est jamais écrit à l'avance pour personne ; votre futur sera exactement ce que vous en ferez alors faîtes qu'il soit beau pour chacun de vous.


Retour Vers Le Futur III





Trilogie Retour Vers Le Futur















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque