La Couleur Pourpre

La Couleur Pourpre








Pourquoi voir La Couleur Pourpre ?

A l'occasion des 60 ans aujourd'hui de Whoopi Goldberg et de l'année des 30 ans du film, revenons sur le premier role majeur de l'actrice et le premier film sérieux de Steven Spielberg.

Après E.T. L'Extraterrestre et Indiana Jones et le Temple Maudit, Steven Spielberg avait besoin de réaliser un film sérieux, mais lequel ?

C'est Kathleen Kennedy, productrice d'un grand nombre de films de Spielberg qui insista pour que le réalisateur lise le livre d'Alice Walker, La Couleur Pourpre, une oeuvre qui fut récompensée par le Prix Pulitzer de la Fiction et l'American Book Award.

Touché par le livre, Spielberg a trouver son histoire forte, il décide d'adapter La Couleur Pourpre à l'écran, mais le public et la critique ne sera pas au rendez-vous.

Dès lors que Spielberg annonce l'adaptation de l'oeuvre d'Alice Walker, il s'attire les foudres des associations noires américaines, l'idée même qu'un homme blanc et juif réalise une adaptation d'un livre sur les populations noires aux États-Unis, de plus écrit par une écrivaine noire, est alors considéré comme "anormal", Spilberg se rendit compte que beaucoup parmi la communauté noire ne voyait pas son film d'un bon œil.

De plus il avait également conscience qu'il avait la réputation de faire des films légers pour divertir le plus grand nombre.

Mais Steven Spielberg persiste et signe, il réalisera son film coûte que coûte et personne ne le fera dévier de son cap.

Mais fait important pour lui, l'auteur du roman, Alice Walker, a soutenu le réalisateur, elle rencontra Spielberg et Kathleen Kennedy ce qui calma quelque peu les critiques.

La Couleur Pourpre est certainement un tournant important dans la filmographie de Steven Spielberg, il y aura un avant et un après La Couleur Pourpre, avant cette année de 1985 Spielberg c'était Les Dents de la Mer, Rencontres du Troisième Type, 1941, Indiana Jones et les Aventuriers de l'arche perdue, E.T. l'extraterrestre et Indiana Jones et le Temple Maudit, après 1985 ne va plus exclusivement faire des films grand public, il va tourner des films forts comme Empire du Soleil et La Liste de Schindler.

"Cela m'aurait été impossible de tourner La Liste de Schindler ou Empire du Soleil sans La Couleur Pourpre" a affirmer Spielberg.

La chose qui diffère avec les précédents films du réalisateur c'est la place importante des personnages, ici les personnages sont l'histoire, c'est également un film dénué d'effets spéciaux, avec La Couleur Pourpre Spielberg chamboule les codes de son cinéma, il créer son nouveau rapport au cinéma, un cinéma à l'histoire universelle avec beaucoup de dialogues, de personnages et pas d'action, juste un message à transmettre au monde.

Mais le virage qu'a effectué Spielberg n'est pas du goût de tous, le film a reçu 11 nominations aux Oscars, mais une catégorie fut oubliée, celle du meilleur réalisateur, Spielberg était furieux que certaines personnes ne lui pardonnent pas le fait qu'il ait changé de registre.

Le film repartit sans aucunes statuettes, c'est Out of Africa qui rafla 7 Oscars, le film rapporta beaucoup moins que les deux volets d'Indiana Jones, mais avec un budget de 15 000 000 $ le film en rapporta tout de même plus de 146 000 000 $ dans le monde.

La Couleur Pourpre c'est l'histoire d'un groupe de femmes noires aux États-Unis aux XXème siècle, ces femmes sont maltraitées par leurs maris, l'hérone principale et interprétée par Whoopie Goldberg, elle joue le personnage de Celie, une femme violée dans son enfance et maltraitée par son mari Albert inerprété par Danny Glover, elle trouvera le réconfort auprès d'un groupe d'amie composé de Shug Avery (Margaret Avery) la maîtresse de son mari, de sa soeur cadettes Netti (Akosua Busia) et de Sofia (Oprah Winfrey).

La Couleur Pourpre offre à Whoopi Goldberg son premier rôle majeur, il lui valut d'ailleurs une nomination pour l'Oscar de la meilleure actrice et remporta le Golden Globes de la meilleure actrice dans un film dramatique.


Le huitième film de Steven Spielberg est une oeuvre à part dans la filmographie du réalisateur, un film sous estimé par le public voir ignoré, mais avec La Couleur Pourpre Spielberg s'est imposé comme un réalisateur sérieux, un homme capable de divertir le plus grand nombre mais également de traiter de sujets graves.



Un très beau Spielberg





Synopsis :


L'histoire de deux sœurs, Celie et Nettie, et de leur famille qui a la particularité d'être de couleur noire au cours de la première moitie du XXème siècle dans le sud des États-Unis.



Anecdotes :


Le roman La Couleur Pourpre a été publié en 1982.


Le scénario est signé Menno Meyjes d'après le roman La Couleur pourpre d'Alice Walker.



Le film a été diffusé en avant première le 16 décembre 1985 à New York.



C'est Quincy Jones qui s'est chargé de la musique du film.



Le film a été tourné en Caroline du Nord, en Californie et au Kenya.




C'est le premier film d'Oprah Winfrey.



La Couleur Pourpre a été nominé à 23 reprises et a remporté 13 prix. 







Affiche




Pour (re) voir un très beau film en haute définition







Commentaires

  1. Un des plus beau film que j'ai pu voir, et je le révérais avec plaisir.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque