Oscar

Oscar







Pourquoi voir Oscar ?


Avant de devenir le huitième plus Grand succès de Louis De Funès, Oscar est avant tout une pièce de théâtre de Claude Magnier.

C'est à partir du 20 mars 1958, que les premières représentations d'Oscar ont lieu au théâtre de l'Athénée, la mise en scène est signée Jacques Mauclaire, concernant la distribution on retrouve Pierre Mondy (Bertrand Barnier), Jean-Paul Belmondo (Christian Martin), Maria Pacôme (Madame Barnier), Mario David (Philippe), Dominique Page (Bernadette), Françoise Vatel (Colette), Jacqueline Huet (Jacqueline), Germaine Delbat (Charlotte), Jacques Porteret (Oscar), le jeune Jean-Paul Belmondo est remplacé au bout de quelques mois par Jean-Pierre Cassel, car il est appelé sous les drapeaux pour servir durant la guerre d'Algérie.

Louis De Funès avait refusé le role de Bertrand Barnier pour tourner Taxi, roulotte et corrida, il se voit proposer le rôle de nouveau par l'organisateur des tournées Karsenti, il finit par accepter, la série de représentation commence le 1 octobre 1959 à Fontainebleau.

Après une tournée de plus d'une centaine de représentations en France et en Afrique du Nord, la pièce pose ses valises à la comédie des Champs-Elysées, la pièce est un triomphe sans pareil, pour Louis De Funès c'est la consécration et l'un des grands rôles de sa vie.

Oscar raconte l'histoire de Bertrand Barnier, un riche promoteur qui mène une vie paisible jusqu'au jour où son homme de confiance, Christian, le fait chanter pour doubler son salaire et obtenir la main de sa fille.

Il lui avoue également qu'il le vole depuis de nombreuses années, les choses se compliquent quand la maîtresse de Christian se révèle finalement ne pas être Colette, la fille de Bertrand, mais qu'en revanche, Colette s'avère être enceinte d'Oscar, le chauffeur.

L'année 1964 marque surement l'année la plus importante de la vie de Louis De Funès, la méme année il va tourner les trois films majeurs qui vont le propulser à la place de comique N°1, Le Gendarme de Saint-Tropez le 5 juin 1964, il enchaîne avec Fantômas le 15 juillet et avant la fin il file en Italie pour tourner le Corniaud.

En 1967 Louis De Funès est une star, le succès du film de Gérard Oury, La Grande Vadrouille sorti un an plus top, est l'occasion de mettre en chantier l'adaptation de la pièce Oscar.

C'est le réalisateur Edouard Molinaro qui se charge de l'adaptation cinématographique de la pièce de Claude Magnier, le cinéaste construit son film autour de Louis De Funès, lui qui a transcendé le role d'Oscar sur les planches à toujours autant d'énergie à l'écran.

Au théâtre, De Funès a amélioré son personnage au fil des représentations, le role de Bertrand Barnier est arrivé au paroxysme du comique et c'est Edouard Molinaro qui l'a capté.

Louis De Funès nous offre une performance des plus survoltée, il gesticule, il hurle, il grimace, débordant d'énergie De Funès emporte le casting avec lui dans une avalanche de situations improbables, Claude Rich remplace Guy Bertil dans le role de Christian Martin,

Claude Gensac incarne Germaine Barnier, c'est la troisième fois qu'elle joue avec De Funès depuis La Vie d'un honnête homme (1953) et Les Grandes vacances (1966), mais c'est la deuxième fois qu'elle donne la réplique à Louis De Funès en tant que sa "biche".

Le reste du casting est à la hauteur est apporte une réelle plus value à l'ensemble avec la présence d'Agathe Natanson (Colette), Mario David (Philippe), Germaine Delbat (Charlotte), Dominique Page (Bernadette), Paul Préboist (Charles, le valet), Sylvia Saurel (Jacqueline), Philippe Vallauris (Le chauffeur) et Roger Van Hool qui interprète Oscar.

Oscar est un vaudeville classique magnifié par le comique survolté de Louis De Funès et agrémenté de dialogues devenus cultes, le publique est venu en nombre pour admirer Oscar sur grand écran, quelques 6 122 000 spectateurs se sont rués dans les salles, arrivé deuxième au box-office annuel devant Les Grandes Vacances (6 986 000) avec un certain Louis De Funès.



Culte



Synopsis :


Bertrand Barnier, un riche promoteur qui mène une vie paisible jusqu'au jour où son homme de confiance, Christian, le fait chanter pour doubler son salaire et obtenir la main de sa fille.

Il lui avoue également qu'il le vole depuis de nombreuses années, les choses se compliquent quand la maîtresse de Christian se révèle finalement ne pas être Colette, la fille de Bertrand, mais qu'en revanche, Colette s'avère être enceinte d'Oscar, le chauffeur.




Anecdotes :


Le scénario est signé Louis De Funès, Jean Halain et Edouard Molinaro d'après l'oeuvre de Claude Magnier.


Edouard Molinaro retrouvera Louis De Funès deux ans plus tard pour Hibernatus.


Claude Gensac a tournée 11 films avec Louis De Funès.


Oscar a fait l'objet d'un remake, c'est John Landis qui réalise en 1991 L'Embrouille est dans le Sac avec Sylvester Stallone, Ornella Muti et Vincent Spano.


Le film a été tourné aux Studios de Billancourt, les extérieurs ont été tournés à la Villa Stein à Vaucresson.




Affiches



Pour (re) voir ce classique de la comédie en haute définition




"Non. C'est pas possible. Oh non, c'est pas possible. Je n'ai pas compris. C'en est trop dans la matinée ! Dis-moi que ce n'est pas vrai ! Vous n'allez pas l'appeler Blaise !!!"

Bertrand Barnier


“Je n'ai qu'une ambition, non pas devenir un grand comique comme Chaplin ou Keaton ou Danny Kaye mais un bon comique.”

Louis De Funès





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich