Black Sea

Black Sea







Pourquoi voir Black Sea ?

Kevin Macdonald, réalisateur de l'excellent Le Dernier roi d'Ecosse et de Jeux de Pouvoir, n'a même pas vu son nouveau film diffusé sur les écrans français, malgré la présence d'un casting solide, Jude Law en tête.

Encore un film qui ne méritait pas une sortie directement en DVD.

Avec Black Sea le réalisateur écossais s'attaque aux films de sous-marin, un genre qui a connu ses heures de gloire avec notamment Le Bateau (1981), À la poursuite d'Octobre rouge (1990), USS Alabama (1995), K-19, le piège des profondeurs (2002) et Abîmes (2002).

Black Sea raconte l'histoire du capitaine Robinson, récemment renvoyé par sa société, il se voit confier une mission, trouver et ramener un trésor que les russes avaient donnés aux nazis durant la Seconde Guerre mondiale, un trésor qui gît au fond de la Mer Noire.

Il forme donc un équipage composé à moitié de britanniques et de russes, mais rien ne va se passer comme prévu.

Black Sea s'inscrit dans la lignée des films de sous-marin et reprend toutes les spécificités du genre, mais là où ses prédécesseurs possédaient un équipage militaire, ici point d'uniformes mais des civils travaillant dans le domaine navale.

Ce choix d'équipage civil et mixte à pour but de confronter les personnages et le monde, une certaine lutte des classes qui oppose les riches, représentés par le commanditaire qui finance l'expédition et Daniels qui le représente à bord, face aux marins, fiers représentants de la classe prolétaire.

Les différents nationaux sont également abordés, la tension entre l'équipage britanniques et russes est omniprésente, cette tension constante permet au réalisateur d'amener des crises au sein de l'équipage et d'étoffer son intrigue.

Le scénario est solide et transporte le spectateur au fond des profondeurs où la vie ne tient qu'à un fil, pour signé l'histoire de son film, Kevin Macdonald a fait appel à Dennis Kelly, créateur et scénariste de l'excellente série britannique Utopia.

Comme tous les films de sous-marins, l'homme suspend sa vie à une machine, un point commun partagé avec les films se déroulant dans l'espace, comme le dit si bien l'affiche d'Alien, le huitième passager,« Dans l'espace, personne ne vous entend crier ».

Un univers propice à l'angoisse saupoudré d'un huit clos hermétique ou la mort guette chaque erreur.

Black Sea offre au spectateur une histoire intense et captivante qui n'a de cesse d'évoluer tout au long du film.

Pour son film, Kevin Macdonald ne voulait pas de tête d'affiche, mais ne trouvant personne pour incarner le Capitaine Robinson et une rencontre avec Jude Law, le réalisateur changea finalement d’avis et lui proposa le rôle.

Donc dans Black Sea la majorité des acteurs présents sont inconnus du grand public, ils ont majoritairement joués des seconds rôles comme Scoot McNairy (Gone Girl, Non-Stop, The Rover, Argo, Monsters), Ben Mendelsohn (la série Bloodline, The Dark Knight Rises, Australia, The Place Beyond the Pines), Tobias Menzies (la série Rome, Casino Royale, la série Outlander) et Michael Smiley (Outpost, Le Dernier pub avant la fin du monde, la série Utopia).

Cotés acteurs russes on retrouve Grigoriy Dobrygin (L'Eclair noir, Un Homme très recherché), Konstantin Khabensky (Night Watch, Day Watch, Wanted : choisis ton destin, L'Amiral) Sergey Puskepalis, Sergey Veksler et Sergey Kolesnikov.

Même si Jude Law reste l'acteur principal, le reste du casting est à la auteur, tous les acteurs livrent de très bonnes prestations.

Black Sea n'a pas la prétention d’être le meilleur film de sous-marins du monde, ni d'avoir des effets spéciaux spéctaculaires, le réalisateur livre un film sans gadgets technologiques, filmé quasiment entièrement dans un sous-marin, Kevin Macdonaldl film la vie d'hommes qui n'ont plus grand chose à perdre tout en filmant une aventure à la tension qui monte crescendo.


Un divertissement solide



Synopsis :


Récemment renvoyé par sa société, un capitaine de sous-marin est embauché pour trouver un trésor gisant au fond de la mer Noire.

Il décide alors de former une équipe pour pouvoir le retrouver.





Anecdotes :


Jude law est resté 3 jours dans un sous-marin britannique pour se préparer pour son role.


Le film a été tourné en Crimée (Ukraine), dans le comté du Kent, du West Sussex, de Surrey (Angleterre) ainsi qu'en Russie.


Son personnage étant écossais, Jude Law a dû s'entraîner à travailler son accent pour coller au personnage, il a également fait de la musculation pour avoir une carrure plus importante.


Les scènes de plongée de Black Sea ont été tournées dans le Medway au nord du comté de Kent, dans l'est de l'Angleterre.


Le Sous-marin utilisé pour tourner le film est appelé la Veuve Noire, il s'agit d'un ancien sous-marin soviétique amarré à Strood dans le Kent.




Affiches




Pour (re) voir les profondeurs en haute définition







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Camping Car

Hommage à Claude Rich