Un Sac de Billes

Un Sac de Billes








Pourquoi voir Un Sac de Billes ?

Avant d’être un film, Un Sac de Billes est un livre autobiographique écrit par Joseph Joffo, le récit se déroule en France pendant l'Occupation allemande, le lecteur suit le parcours de deux jeunes frères français de confession juive, Maurice et Joseph, qui fuient la folie nazie.

L'écrivain, Joseph Joffo, n'est autre que Joseph, l'un des deux frères, fils de Roman Joffo, coiffeur dans le 17e arrondissement de Paris, et Anna Markoff, violoniste, il est le dernier d'une famille de sept enfants, c'est en 1973 que Joseph Joffo décide de raconter ses souvenirs d'enfance à travers un livre, Un Sac de Billes.

Le roman autobiographique c'est vendu à plus de 20 000 000 d'exemplaires dans le monde, traduit en 18 langues, Un Sac de Billes est un grand succès public mais également critique, un an après sa publication Un Sac de Billes a été récompensé par l'Académie française.

La vie de Joseph et de son frère Maurice a déjà été transposée sur grand écran, c'est Jacques Doillon (L'An 01, La Fille Prodigue) qui adapte pour la première fois le roman de Joseph Joffo, à sa sorti en 1975, le film a connu un beau succès avec plus d'un million d'entrées.

Un Sac de Billes version 2017 est donc la deuxième adaptation du livre de Joseph Joffo, pour la réalisation c'est le canadien Christian Duguay qui succède à Jacques Doillon.

La rencontre entre le réalisateur et l'histoire de la famille Joffo c'est faite par l'intermédiaire des producteurs Laurent Zeitoun, Nicolas Duval-Adassovsky et Yann Zenou, c'est en ayant regardé le biopic Jappeloup, que les trois hommes décidèrent de contacter Christian Duguay.

Au Canada, plus précisément au Québec, le roman Un Sac de Billes n'est pas un best-seller, après avoir découvert l'histoire des deux frères le réalisateur est tombé sous le charme, après Belle et Sébastien : L'aventure continue, Christian Duguay s'attaque à Un Sac de Billes.

Pour adapter le roman de Joseph Joffo, Christian Duguay décide d'écrire le scénario de son film, malgré tout les grandes lignes de l'histoire sont respectées.

Le film s'étant sur une période de trois ans, de 1941 à 1944, le spectateur se retrouve en 1941 dans un Paris plus vrai que nature, le jeune Joseph et son grand frère Maurice jouent aux billes, la France est occupée mais les deux frères n'ont pas conscience d’être en guerre, ils vivent leur vie d'enfant.

Maurice et Joseph ont deux autres frères, ils travaillent avec leur père, Roman Joffo, lui et sa femme, Anna, sont soucieux, ils savent que la situation à Paris est sur le point de changer, le seul moyen de survivre et de quitter Paris.

La destination, le sud de la France en zone libre, mais ils savent que si ils voyagent tous ensemble ils se ferons rapidement repérés, leurs deux fils aînés, Henri et Albert partent les premiers, les deux plus jeunes, Maurice et Joseph partent le soir même.

Ils quittent donc Paris seuls, ce départ loin de leur famille marque le début d'un long périple à travers la France occupée, pendant ce parcours les deux frères rencontrerons des personnes qui risqueront tout pour les protéger.

Grâce à un très grand travail de reconstitution, Christian Duguay nous immerge totalement dans cette France en proie à la déferlante de haine nazie, l'histoire est vécu à travers le regard de deux jeunes frères qui découvrent le monde, ce sont Batyste Fleurial et Dorian Le Clech qui interprètent respectivement Maurice et Joseph.

Les deux jeunes acteurs montrent une très grande maturité dans l'interprétation de leurs rôles respectifs, ils ont une alchimie particulièrement naturelle qui est un véritable atout pour le film, cette complicité vient renforcer le sujet principal du film, la famille.

La famille est l'épicentre de Un Sac de Billes, à l'heure ou la cruauté fait rage et ou les exécutions sommaires sont monnaies courante, une famille va tout tenter pour rester unis, une lutte qui mènera la famille à devoir se séparer pour mieux se retrouver.

La figure paternel est ici importante, contrairement au livre, Christian Duguay a eu la très bonne idée de développer le personnage du père car il instaure un équilibre au sein de la famille, cela aurait également privé les spectateurs de la très belle interprétation de Patrick Bruel, sa présence apporte un réel plus au film, son charisme naturel transcende chaque réplique, chaque expression du visage et chaque sentiment.

On peut naturellement faire le lien entre Roman, le père de Joseph et Maurice et Patrick Bruel, tout comme le personnage qu'il joue Patrick Bruel à deux enfants, il a donc pu ressentir ce que Roman a du éprouver pour sauver sa famille.

Le tournage c'est déroulé de septembre 2015 à novembre 2015, Patrick Bruel explique que les scènes fortes notamment celle de la claque ont été tournées entre le 16 et le 20 novembre, soit trois jours après les attentats de Paris, "j'ai pris mes deux enfants dans les bras le 14 novembre pour les rassurer pour expliquer l’inexplicable et deux jours après j'étais en train d’expliquer l’inexplicable à des enfants de 1942.

Il est parfait dans cette interprétation entre autorité et tendresse, il est épaulé par Elsa Zylberstein qui apporte la douceur de la mère qui est capable de tout faire pour ses enfants, Patrick Bruel et Elsa Zylberstein forment un couple tout à fait crédible à l'écran, comme Batyste Fleurial et Dorian Le Clech, ils sont en parfait osmose.

Un Sac de Billes peut également compter sur des seconds rôles plus que solides, Christian Clavier qui incarne un médecin touchant, Bernard Campan quant à lui interprète un pétainiste pur et dur ainsi que Kev Adams qui campe un résistant, un rôle à contre emploi qui n'est pas pour déplaire.

Malgré le contexte sombre le film privilégie la lumière, le réalisateur nous plonge au cœur de l'expédition de Joseph et Maurice, qui en fuyant la menace nazie, entreprennent un voyage initiatique qui mènera prématurément les deux enfants vers le monde adulte.

Un Sac de Billes signé Christian Duguay est une très belle adaption du roman de Joseph Joffo, un film sur les liens familiaux indestructibles riche en émotions, porté par deux jeunes acteurs formidables.





Magnifique





Synopsis :


Dans la France occupée, Maurice et Joseph, deux jeunes frères juifs, sont envoyés par leurs parents en zone libre afin de fuir l'oppression allemande et sa folie.

Les deux frères vont faire preuve de courage, d'intelligence pour rejoindre leur objectif, leur famille.




Anecdotes :


Joseph Joffo est né le 2 avril 1931 dans le 18e arrondissement de Paris.


Un Sac de Billes a été adapté en bandes dessinées de 3 tomes par Kris et Vincent Bailly.


Roman Joffo, le père de Joseph et Maurice est mort en déportation au camp d'Auschwitz.


Mgr Paul Rémond a réellement existé, c'est lui qui a fourni de faux certificats de baptême et de communion pour Joseph et Maurice Joffo , il a également fait parvenir une lettre dans laquelle il exige la libération des deux enfants et si nécessaire il se rendra en personne à la Gestapo.


Mgr Paul Rémond a été déclaré Juste parmi les Nations en 1991, durant la guerre il avait accueilli dans son évêché le réseau Marcel, ce réseau de résistant a sauvé 527 enfants juifs de la déportation en leur fournissant de faux certificats de baptême et en les plaçant dans des institutions catholiques.




Affiches





"Si tu continu a te battre, a tenir te vie serrée dans ton point comme ça , tu va t'en sortir."

Docteur Rosen



"Il faut mieux prendre une claque qui fait mal, que de perdre la vie par ce que on a peur d'en prendre une."


Roman




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque