La Belle et la Bête

La Belle et la Bête







Pourquoi voir La Belle et la Bête ?

26 ans après son film d'animation, Disney donne vie à un de ses classiques, La Belle et la Bête.

La belle histoire de La Belle et la Bête est apparue pour la première fois au IIème siècle dans Les Métamorphoses (L'Âne d'or) du philosophe et écrivain romain Apulée, une autre version serra signée par Francesco Straparola en 1550, il faudra attendre 1740 pour que Gabrielle-Suzanne de Villeneuve livre les fondations de la version que tout le monde connait, après ce succès le conte est immortalisé dix-sept ans plus tard avec la reprise de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont dans son Magasin des enfants.

Au cours de l'histoire La Belle et la Bête a connu bon nombre d'adaptations, dans nos contrées la plus célèbre reste incontestablement celle de Jean Cocteau de 1946 avec Jean Marais dans le role de la Bête et Josette Day dans celui de Belle.

Cette adaptation poétique est fidèle aux écrits d'origines, d'un point de vue visuel cette version est esthétiquement magnifique, notamment avec les décors vivants, un immense succès pour Jean Cocteau dont c'était le premier long métrage.

Il faudra attendre 1991 pour que le monde entier tombe sous le charme de La Belle et la Bête version Disney.

Un rêve pour Walt Disney qui avait déjà essayé d'adapter le célèbre conte dans les années 1930 puis dans les années 1950.

Le rêve fut réalité grâce aux réalisateurs Gary Trousdale et Kirk Wise, le 39ème long-métrage d'animation des studios Disney est le premier dont le scénario a été complètement achevé avant l'animation du film.

Le film obtient deux Oscars pour la musique, meilleure musique et meilleure chanson originale pour Beauty and the Beast, La Belle et la Bête version Disney est le premier film d'animation de l'histoire à avoir été nominé à l'Oscar du meilleur film, remporté cette année la par le Silence des Agneaux.

Véritable film d'animation entré dans la légende avec des scènes comme celle du bal, La Belle et la Bête fut avec ses près de 380 000 000 $ de recette un immense succès public pour Disney, il a même été sélectionné en 2002 par le National Film Preservation Board pour conservation à la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis.

Après avoir adapté en live quelques Grands Classiques comme Les 101 Dalmatiens, le film (1996), Alice au pays des merveilles (2010), Maléfique (2014), Cendrillon (2015) et Le Livre de la Jungle (2016), Disney se devait de donner vie aux personnages de La Belle et la Bête.

C'est donc devant la caméra du réalisateur new-yorkais Bill Condon que Belle, la Bête et toute la joyeuse troupe prennent vie, réalisateur de Twilight, Chapitre IV : Révélation 1re Partie, Twilight, Chapitre V: Révélation 2ème Partie et Mr. Holmes, Bill Condon change totalement d'univers et intègre celui de l'enchantement chez Disney.

On peut dire que pour un changement d'univers le réalisateur ne se perd pas dans les méandres de l'inconnu, dans La Belle et la Bête version live tout y est, décors éclatants, costumes impeccables, effets spéciaux somptueux et comme tout bon Disney qui se respect une très belle musique.

Pour mener à bien La Belle et la Bête vers le chemin de la postérité, le film peut compter sur un casting cinq étoiles, Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans, Kevin Kline, Ian McKellen, Ewan McGregor, Emma Thompson et Josh Gad.

La ravissante Emma Watson incarne Belle, elle est étincelante dans ce rôle, grâce à son charme naturel elle illumine chacune de ses scènes, elle colle parfaitement au personnage de Disney, elle est Belle.

Le rôle de la Bête fut confié à l'acteur britannique Dan Stevens, acteur peu connu mais qui gagne à l’être, après Le Cinquième Pouvoir et Balade entre les tombes, Dan Stevens prête ses traits à la Bête, une Bête plus réaliste et plus complexe que dans le film d'animation.

L'autre duo savoureux du film est celui de Gaston et le Fou, personnage interprété respectivement par Luke Evans et Josh Gad, deux rôles taillés sur mesure qui apportent un réel plus au film de Bill Condon.

Les autres personnages ne sont pas en reste avec Big Ben (Ian McKellen), Lumière (Ewan McGregor), Madame Samovar (Emma Thompson) et Maurice le père de Belle (Kevin Kline).

Cette version en prise de vue réelle reprend tout les éléments qui ont fait le succès du long métrage d'animation, petit bémol les chansons sont un peu trop présentes, mise à part ce léger souci, le film de Bill Condon est un divertissement familial riche et solide qui n'oubli pas de développer la personnalité des personnages.

La Belle et la Bête est un bel hommage au long métrage d'animation d'origine, une oeuvre féerique d'une grande beauté visuelle tintée d'un réalisme saisissant.




Un très beau Disney



Synopsis :


Il était une fois dans dans un petit village français, vie une jeune fille prénommée Belle, passionnée de lecture, elle s'évade à travers eux.

Elle vit avec son père, un inventeur qui passe pour un illuminé aux yeux des villageois, un soir alors qu'il fait route vers le marché, il se fait attaquer dans la foret par une meute de loups, il réussit à se réfugier dans un château, mais c'est celui de la Bête.

Fait prisonnier par la Bête, Belle parvient à retrouver son père et prend sa place.

Elle va découvrir que les apparences sont parfois trompeuses.






Anecdotes :



C'est le premier film Disney pour l'actrice britannique Emma Watson.



Le film a été doté d'un budget de 160 000 000 $.



Les costumes ont été réalisés par la costumière britannique oscarisée Jacqueline Durran (Anna Karénine, Nanny McPhee et le Big Bang, Lara Croft: Tomb Raider, Eyes Wide Shut).



Emma Thompson retourne de nouveau dans un film Disney après Dans l’ombre de Mary, la promesse de Walt Disney.



La Belle et la Bête a principalement été tourné dans les studios de Shepperton dans le Surrey en Angleterre.



Emma Watson a refusée de porter un corset pour son costume.






Affiches






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Valérian et la Cité des mille planètes

Dunkerque

Faites sauter la banque