42

42






Pourquoi voir 42 ?

Les États-Unis et le sport entretiennent une grande histoire d'amour, les disciplines sportives sont encrées dans la culture américaine, dès leur plus jeune âge les petits américains goûtent aux joies du sport.

Football américain (NFL), basket-ball (NBA), hockey sur glace (NHL) et baseball (MLB) sont les quatre piliers du sport américain, chacun possède sa ligue majeure (major league) qui regroupe l'élite de la discipline et chacun possède ses stars, la NBA a Michael Jordan, la NHL a Wayne Gretzky, la NFL à Joe Montana et la MLB a Jackie Robinson.

Jack Roosevelt Robinson plus connu sous le nom de Jackie Robinson a marqué le monde du sport US et l'histoire des États-Unis, il est le premier noir à intégrer la Ligue majeure de baseball depuis l'interdiction proclamée en 1896 par les propriétaires de club et approuvée par la Cour suprême des États-Unis.

Avant que Jackie Robinson intègre la MLB, les joueur afro-américains évoluaient dans les Negro Leagues, des ligues professionnelles de baseball réservées exclusivement aux noirs, ces ligues reflétaient la période ségrégationniste américaine, ces ligues ont volé en éclat 1947 avec l’avènement de Jackie Robinson.

Né le 31 janvier 1919 dans la ville de Cairo située dans l'Etat de Géorgie, Robinson n'y passera que les six premiers mois de sa vie, sa famille déménage pour la ville de Pasadena en Californie, il grandi dans un quartier pauvre, il reste dans le droit chemin grâce à son ami Carl Anderson et son frère Matthew Robinson, un athlète spécialiste des épreuves de sprint, il finira vice-champion olympique du 200 mètres aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936 derrière un certain Jesse Owens.

Sportif accompli, quand Jackie Robinson intègre l'université de Californie à Los Angeles (UCLA), il a déjà pratiqué le basket-ball, le football américain, l'athlétisme, le tennis et le baseball, grâce à ce bagage il devient le premier étudiant de l’université avec quatre lettres de recommandations sportives,

Après avoir abandonné ses études à six mois de la fin, il intègre l'équipe semi-professionnel de football américain des Bears d'Honolulu en 1941, un an plus tard et après l'attaque de Pearl Harbor, Jackie Robinson veut s'engager pour protéger son pays, mais l'armée américaine et comme le reste du pays, ségrégationniste, quand des noirs sont admis ils sont relégués à des taches subalternes.

Sa demande est donc rejetée, mais en 1942 il reçoit une convocation pour se présenter à la Garde nationale de Pasadena suite à la flexion du gouvernement qui conçoit d’intégrer des afro-américains dans l'armée.

A la fin de la guerre, Robinson devient entraîneur de basket-ball au Texas, joue dans l'équipe de baseball des Monarchs de Kansas City et c'est en 1946 que Robinson va voir sa vie changer quand Branch Rickey, le manager des Dodgers de Brooklyn (deviendra Les Dodgers de Los Angeles quand le club déménage en Californie durant l'hiver 1957-1958), avant d’intégrer la Ligue majeure il joue une saison en ligue mineure avec les Royaux de Montréal, un club de la Ligue internationale étant un club-école pour les Dodgers de Brooklyn.

C'est le 15 avril 1947 que Jackie Robinson intègre la Ligue majeure avec les Dodgers de Brooklyn, 42 est réaliser par Brian Helgeland, réalisateur de Payback, Chevalier et du Purificateur, il revient dix ans après sa dernière réalisation pour s’intéresser à l'intégration de Robinson chez les Dodgers.

Après Le Purificateur avec le regretté Heath Ledger, Brian Helgeland ne c'est pas éloigné du cinéma, il a notamment signé le scénario de Mystic River, Man on Fire, Robin des Bois et Green Zone, pour son quatrième film et son retour derrière la caméra il signe également le scénario de 42.

Avec 42 Brian Helgeland réalise une oeuvre non seulement sur le baseball et sur le destin incroyable de Jackie Robinson mais également un puissant cri contre le racisme.

Pour interpréter les personnages historiques du film, le réalisateur a fait appel à Harrison Ford, le professeur Jones incarne pour la première fois un personnage historique, celui du manager des Dodgers, Branch Rickey, Harrison Ford est convaincant dans le rôle de l'homme qui brisa l'interdiction des joueurs noirs en Ligue majeure de baseball et dans le sport en général au États-Unis.

Pour endosser le maillot de Jackie Robinson c'est Chadwick Boseman qui a été choisi, avant 42 Chadwick Boseman était surtout connu pour ses rôles dans des séries télévisées, il livre une interprétation juste mais il n'éblouit pas pas son interprétation, le reste du casting les acteurs remplissent leurs missions sans briller.

42 rend hommage à Jackie Robinson, véritable symbole à lui tout seul, sportif accompli, ses exploits et ses actions furent importantes pour l'égalité raciale, sa carrière et son combat resterons à jamais dans la légende, il fait graver sur sa tombe cette citation, "Une vie n'est pas importante exceptée l'impact qu'elle a sur d'autres vies".



Une incroyable histoire vraie




Synopsis :


L'histoire de Jackie Robinson de son club des Royaux de Montréal aux Dodgers.




Anecdotes :



En l'honneur de la carrière de Jackie Robinson le numéro 42 a été retiré.




Harrison Ford a reçu le Satellite Awards du meilleur acteur dans un second rôle.


Le budget du film a été 40 000 000 $.


A l'origine c'était Robert Redford qui devait interpréter le rôle de Branch Rickey.



Le 15 avril date de l'entrée en Ligue majeure de Jackie Robinson, est un jour dédié à Jackie Robinson, c'est le Jackie Robinson Day.




Affiches








Pour (re) voir Jackie Robinson en haute définition





"Je ne suis pas préoccupé par le fait que vous m'aimiez ou non... Tout ce que je demande, c'est que vous me respectiez en tant qu'être humain."

Jackie Robinson




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Alyah

Vivre et laisser mourir

Les As d’Oxford