Stargate, la porte des étoiles

Stargate, la porte des étoiles







Pourquoi voir Stargate, la porte des étoiles ?

Stargate, la porte des étoiles, le film de science-fiction culte qui inspira la mythique série Stargate SG-1.

A l'heure ou vous lisez ces lignes, le réalisateur allemand Roland Emmerich est surtout connu pour des réalisations comme Independence Day, Godzilla, Le Jour d'après et 2012, des long métrages aux effets spéciaux qui en mettent plein la vue mais qui négligent fortement le scénario et l'originalité.

Mais avant d’être le réalisateur que l'on connait, Roland Emmerich a débuté sa carrière avec des films moins tape à l’œil et plutôt inventifs, deux ans après son installation aux Etats-Unis, en 1992, Roland Emmerich sort son tout premier film entièrement made in Oncle Sam, Universal Soldier, un film d'action avec dans les rôles principaux Jean-Claude Van Damme, Dolph Lundgren et Ally Walker.

Avec un budget de 23 000 000 $, Universal Soldier rapporta plus de 100 000 000 $ au box-office mondial, ce succès a permis à Roland Emmerich de réaliser Stargate, la porte des étoiles, un projet qui date de la période ou il étudiait le cinéma à Munich, l'histoire se déroule en Egypte ou un vaisseau spatial est enterré sous la pyramide de Khéops.

Avec Dean Devlin, dont il a fait la connaissance sur le tournage de de Moon 44, Roland Emmerich se lance dans la réalisation du film qui restera son meilleur.

Pour le scénario du film, Roland Emmerich et Dean Devlin s'inspirent de l'histoire de Emmerich et également de la théorie des anciens astronautes. 


Une théorie qui suppose que les anciennes civilisations ont été en contact direct avec une civilisation extraterrestre qui aurait procurée à l'humanité des connaissances en architecture, agriculture, astronomie, médecine et des dons technologiques, selon cette théorie les égyptiens n'auraient pas possédé les connaissances nécessaires pour réaliser la construction des pyramides.

Stargate, la porte des étoiles s'ouvre sur l'Egypte à la fin des années 1920, lors d'une fouille archéologique un immense anneau est découvert, la porte des étoiles, près de 70 ans plus tard, le docteur Daniel Jackson essaye de faire accepter sa théorie selon laquelle les pyramides d'Égypte seraient des lieux d'atterrissage pour des vaisseaux extraterrestres.


Rejeté par la communauté d'égyptologie, le docteur Daniel Jackson est recruté par Catherine Langford pour travailler comme traducteur sur un projet top secret de l’armée américaine.

A son arrivé à la base secrète de Creek Mountain, il comprend tout de suite le sens des inscriptions d'une ancienne dalle retrouvée avec l'anneau, puis découvre la porte des étoiles, il découvre également que la porte est un passage vers d'autres mondes, les symboles gravés sur la porte sont des coordonnées pour accéder à ses mondes.

Une fois l'adresse entrée un vortex est formé, une mission d'exploration est constituée pour explorer la planète, le colonel Jack O'Neil, Daniel Jackson et une équipe de militaires font partie de l'expédition.

Ils se retrouvent sur Abydos, une planète désertique habitée par des esclaves originaires de la Terre et parlant l'égyptien ancien, leur maître est Râ, dieu du soleil, mais en réalité c'est un extraterrestre qui se fait passer pour un dieu pour exploiter les ressources de la planète.

Le scénario de Stargate, la porte des étoiles est évidemment son point fort, il mêle habillement la théorie des anciens astronautes et la mythologie égyptienne, ajouté à cela une bonne dose d'action et vous obtenez un film de science-fiction devenu culte.

En ce qui concerne les personnages, le réalisateur n'oublie pas de poser chaque protagoniste, au lieu d'entrer dans le vif du sujet il prend le temps de développer chacun de ses personnages, le spectateur peut donc se rendre compte que le docteur Jackson est brillant mais incompris et que le colonel O'Neil vient de perdre son fils.

Niveau interprétation on peut dire que les acteurs et actrices s'en sorte plutôt bien, Kurt Russel qui vient de tourner Tombstone est très à l'aise dans le rôle du colonel Jack O'Neil, James Spader quant à lui incarne parfaitement le docteur Daniel Jackson, loufoque mais au final brillant et courageux.

Stargate, la porte des étoiles de Roland Emmerich pose la première pierre de l'univers Stargate, un univers riche qui donna naissance à trois séries, Stargate SG-1, Stargate Atlantis et Stargate Universe, la première a eu une longévité de 10 ans et est toujours aujourd'hui un monument pour les fans.




Un film culte




Synopsis :


1928, lors d'une fouille archéologique un immense anneau est découvert, la porte des étoiles, près de 70 ans plus tard, le docteur Daniel Jackson essaye de faire accepter sa théorie selon laquelle les pyramides d'Égypte seraient des lieux d'atterrissage pour des vaisseaux extraterrestres.Rejeté par la communauté d'égyptologie, le docteur Daniel Jackson est recruté par Catherine Langford pour travailler comme traducteur sur un projet top secret de l’armée américaine.

A son arrivé à la base secrète de Creek Mountain, il comprend tout de suite le sens des inscriptions d'une ancienne dalle retrouvée avec l'anneau, puis découvre la porte des étoiles, il découvre également que la porte est un passage vers d'autres mondes, les symboles gravés sur la porte sont des coordonnées pour accéder à ses mondes.



Anecdotes :



Le film a été tourné entre autre au Park Plaza Hotel de Los Angeles et dans le désert d'Arizona.



Le budget du film est estimé à 55 000 000 $, le film rapporta près de 200 000 000 $ dans le monde.



Stargate, la porte des étoiles est le premier film à avoir eu un site internet officiel.



La montagne utilisée pour la base de l'US Air Force est la même que celle utilisé pour le NORAD dans le film WarGames.



Le masque du pharaon a été tourné en motion control.



La bande originale du film a été composée par David Arnold.





Affiches






"Ce n'est pas la Porte du Ciel ... c'est...
La porte des étoiles"

Dr. Daniel Jackson





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La Planète des Singes : Suprématie

Dunkerque

Valérian et la Cité des mille planètes