Les As d’Oxford

Les As d’Oxford







Pourquoi voir Les As d’Oxford ?

Il y a 127 ans, le 16 juin 1890, naissait Arthur Stanley Jefferson, plus connu sous le nom de Stan Laurel, pour rendre hommage à Stan Laurel et à son acolyte Oliver Hardy, penchons nous sur Les As d’Oxford.

Laurel et Hardy, ce nom résonne dans tous les esprits des cinéphiles du monde entier comme le duo le plus mythique de l'histoire du 7ème art.

Tout commence en 1919, pour la première fois Oliver Hardy et Stan Laurel tourne ensemble dans Le Veinard (The Lucky Dog) de Jess Robbins.

Avant de se rencontrer et de former ce duo populaire fin 1926, Stan Laurel et Oliver Hardy avaient déjà une carrière solo riche, Laurel a commencé sa carrière au cinéma en 1915 et Hardy en 1914.

Entre 1926 et 1951 Laurel et Hardy ont tourné pas moins de cent films, dans cette riche filmographie ce trouve Les As d’Oxford, un film intéressant de part sa conception, les premières 20 premières minutes sont un remake du court métrage muet À la soupe (From Soup to Nuts) de 1928.

Dans ce court métrage, Mrs. Culpepper, une femme aisées, organise une grande réception, pour s'occuper de l'événement elle requiert les services de deux extras (Laurel et Hardy), mais ces derniers collectionnent les maladresses.

Dans Les As d’Oxford l'histoire est légèrement remaniée, Laurel et Hardy n'arrivent pas à conserver un emploi, dans une agence pour l'emploi ils entendent parler qu'une femme cherche un couple de domestique, problème un des deux va devoir se déguiser en femme.

Mais après avoir causé un véritable désastre lors du dîner ils se font congédier séance tenante, ils se retrouvent à balayer les rue de la ville, lors d'une pause déjeuner à l'entrée d'une banque ils arrêtent sans le vouloir le braqueur, pour montrer sa reconnaissance le directeur de la banque offre à Oliver et Hardy des études à Oxford.

Avec l'arrivée de nos deux héros en Angleterre, l'histoire des As d’Oxford commence, arrivés à l'université d'Oxford les deux compères sont la risée des étudiants, pour souhaiter la bienvenue aux deux américains, les étudiants les font aller dans un labyrinthe ou ils passeront la nuit, ensuite ils placent les deux nouveaux dans les appartements du doyen de l’université.

Un film avec Laurel et Hardy offre l'assurance de passer un agréable moment en compagnie de ce duo comique hors du commun, Les As d’Oxford n'échappe pas à la règle, le film d'Alfred J. Goulding regorge de gags savoureux et inventifs exécutés par les infatigables Laurel et Hardy.

Classé à la onzième place au Greatest Comedies of All Time, Les As d’Oxford est un classique de la comédie, un très bon moment de cinéma comme on n'en fait plus.



Culte





Synopsis :


Laurel et Hardy n'arrivent pas à conserver un emploi, dans une agence pour l'emploi ils entendent parler qu'une femme cherche un couple de domestique, problème un des deux va devoir se déguiser en femme.

Mais après avoir causé un véritable désastre lors du dîner ils se font congédier séance tenante, ils se retrouvent à balayer les rue de la ville, lors d'une pause déjeuner à l'entrée d'une banque ils arrêtent sans le vouloir le braqueur, pour montrer sa reconnaissance le directeur de la banque offre à Oliver et Hardy des études à Oxford.





Anecdotes :


Les As d’Oxford a été tourné en Californie.


Si vous regardez bien, vous apercevrez Peter Cushing.



Il existe deux versions du film, une de 40 minutes et une de 60.



Le film est sorti aux États-Unis le 16 février 1940.






Affiches






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hommage à Harry Dean Stanton

47 Meters Down

Dunkerque